Surf : 4 ultramarins sacrés champions du monde en relais aux Etats-Unis

surf
Equipe de France de surf en Relais qui vient de remporter la médaille d'or aux championnats du monde en Californie le 24 Septembre 2022
Tessa Thyssen, Gatien Delahaye, Tim Bisso et Vahiné Fierro après leur victoire en relais aux championnats du monde de surf en Californie le 24 septembre 2022. ©📷 FFSurf & ISA
Les Caribéens Tessa Thyssen, Gatien Delahaye et Tim Bisso et la Polynésienne Vahiné Fierro se sont imposés à Huntington Beach ramenant une médaille supplémentaire à la France.

C’est avec une petite avance sur leurs adversaires que les Bleus ont remportés la médaille d’or des championnats des World Surfing Games 2022 se déroulant du 16 au 24 septembre en Californie. Présents sur la plage américaine d’Huntington, les Français ont réussis à surpasser l’équipe américaine composée du multiple titré Kolohe Andino ou encore de la jeune talentueuse Zoé McDougall. 

Tessa Thyssen, Gatien Delahaye, Tim Bisso et Vahiné Fierro et leur entourage après leur victoire en relais aux championnats du monde de surf en Californie le 24 septembre 2022.
Tessa Thyssen, Gatien Delahaye, Tim Bisso et Vahiné Fierro et leur entourage après leur victoire en relais aux championnats du monde de surf en Californie le 24 septembre 2022. ©STEPHANE SISCO

Malgré une interférence de la Saint-Martinoise Tessa Thyssen, les surfeurs tricolores ont pu se hisser à la première place devant les Argentins et les Portugais. 

Une victoire pour le plus grand bonheur de ces sportifs, qui n’étaient pas tous en réussite dans leurs catégories individuelles. « J'étais vraiment déçue de ma performance individuelle ce vendredi matin. J'ai eu les vagues mais mon surf n'était pas là. [...] L'énergie est revenue pour le tag team. [...] Je suis très fière de l'équipe de France. On a gardé le moral jusqu'au bout pour aller chercher ce titre de champion du monde ! », s'exclame Vahniné Fierro. Impression partagée par le guadeloupéen Gatien Delahaye : 

La médaille d’or pallie également la déception de ne pas avoir décroché une des deux places mises en jeu pour les Jeux olympiques de Paris 2024.