outre-mer
territoire

Le Suriname, futur eldorado de l’or noir pour Total

nickel
Pétrole
Techniciens de l'industrie pétrolière sur une plate-forme de forage offshore. ©AFP
Après le Guyana, où d’énormes ressources en pétrole léger ont été validées par Exxon Mobil, et après sa déconvenue en Guyane, le français Total annonce une découverte d’envergure au Suriname. Aux Antilles-Guyane, le pétrole est encore importé de Norvège.
 
Total et son partenaire Apache ont annoncé une découverte majeure d'or noir au large du plateau des Guyanes. Le puits Maka Central-1 confirme un modèle géologique de 73 mètres de réserves de pétrole et de 50 mètres de pétrole léger et de condensat de gaz.

C’est une très bonne nouvelle pour Total, alors que son entrée dans l’offshore de la Guyane française n’avait pas débouchée sur des résultats concluants. Grâce à son association avec la firme américaine Apache au Surinam,  Total enregistre un premier succès important dans cette zone, et il est possible que ce ne soit pas le dernier. Francis Perrin, expert français du pétrole et chercheur à l’IRIS


Potentiel majeur
Apache Corporation et le leader français de l'énergie ont donc annoncé une très importante découverte de pétrole au large du Suriname. Fin décembre, Total avait signé un accord avec la compagnie pétrolière américaine en vue d'acquérir une participation de 50% et le statut d'opérateur du bloc 58, situé au large du Suriname. Cette opération renforce la présence du groupe tricolore dans le riche bassin maritime du Guyana-Suriname. Le puits Maka Central-1 recèle un modèle géologique de 73 mètres de réserves de pétrole et de 50 mètres de pétrole léger et de condensat de gaz, selon un communiqué d'Apache. "Nous sommes optimistes quant à l’énorme potentiel restant à découvrir dans cette zone" a déclaré Kevin McLachlan, directeur général exploration de Total.

Or noir au large du Suriname
Le bloc 58 est situé dans le prolongement des découvertes majeures réalisées dans le bloc adjacent guyanais de Stabroek par Exxon Mobil. Le puits d’exploration Maka-1 a été foré sur le bloc 58, à une profondeur d’eau de 1.000 mètres et les résultats préliminaires confirment le potentiel de la licence d’exploration. Deux autres puits devraient être forés par Apache près de Maka-1, avant que le statut d’opérateur ne soit transféré à Total, indiquait ce dernier en décembre. "Cette nouvelle licence renforce nos positions dans le bassin du Guyana-Suriname, une province pétrolière très prometteuse", avait déjà annoncé Arnaud Breuillac, directeur général Exploration & Production chez Total.

 

 

Publicité