Tania de Montaigne : "Il y a toujours quelqu'un qui me demande si c'est mon vrai nom" [#MaParole]

culture
Tania de Montaigne #MaParole
©Jean François Paga

Journaliste, romancière, musicienne, Tania de Montaigne décortique dans #MaParole, le nouveau podcast d’Outre-mer la 1ère, le racisme et ses mécanismes à travers son histoire personnelle. De son enfance à son passage à Canal +, elle livre un témoignage plein d’humour.
 

Journaliste, romancière, essayiste, musicienne, chanteuse, et désormais comédienne, Tania de Montaigne possède de multiples cordes à son arc. Jusqu’au deuxième confinement, elle présentait sur scène Noire, au théâtre du Rond-Point à Paris, l'adaptation de son livre sur la vie méconnue de Claudette Colvin.

Tania de Montaigne a grandi en région parisienne. De son enfance passée à Draveil dans l’Essonne entourée par sa mère, sa grand-mère et son oncle, elle a tiré une incroyable force. Dans son essai intitulé L’Assignation : les Noirs n’existent pas, paru en 2018 chez Grasset, elle décortique ce qu'elle nomme "un racisme banal" dont elle explique les ressorts. Elle se souvient de ce petit garçon qui la traitait de "noiraude" à l’école. Elle se rappelle aussi de cette coiffeuse qui, en la regardant, lui avait balancé : "non on ne coiffe pas ça".

A travers ses souvenirs personnels, Tania de Montaigne est parvenue à démonter les mécanismes de ce racisme ordinaire. Elle s’en explique avec gravité et humour dans le premier chapitre de #MaParole. Tania de Montaigne parle aussi de la Guadeloupe, l’île que sa grand-mère avait fuie pour "des raisons de survie", raisons qu’elle ne souhaite pas dévoiler.

►Tania de Montaigne : chapitre 1

Grâce à une colonie de vacances inoubliable de théâtre et de danse, Tania de Montaigne a compris dès l’adolescence qu’il ne fallait pas s’interdire de faire ce que l’on désire. Pendant plusieurs semaines, elle a arpenté le festival de théâtre en Avignon. Une révélation. Elle se souvient comme si c’était hier du Hamlet mis en scène par Patrice Chéreau, joué au palais des Papes en 1988. Cette manière de raconter "à sa sauce" Shakespeare l’a marquée au point de vouloir partager avec tous ses camarades de lycée cette découverte en les emmenant au théâtre des Amandiers à Nanterre voir la pièce de Chéreau.

Parmi les personnalités qui ont construites Tania de Montaigne, il faut citer son oncle qui avait le don de rendre toute chose de la vie –comme faire des pâtes- particulièrement drôle. Il a aussi eu le mérite de faire découvrir à sa nièce Gotlib, l'auteur de BD auquel elle voue une grande admiration. Après la fac, Tania de Montaigne s’est lancée dans une carrière d’animatrice et journaliste à la télévision. De Canal J, qu’elle a adoré, à Canal +, qu’elle a détesté, elle dresse un récit particulièrement savoureux de ses aventures professionnelles à découvrir dans le chapitre 2 de #MaParole.

►Tania de Montaigne : chapitre 2

Pendant toute sa vie, Tania de Montaigne a eu à faire à des remarques sur son nom qui l’ont parfois beaucoup agacées. Comme par exemple dans le cadre de la  recherche d’un logement quand on lui disait : "Ah je ne vous voyais pas comme ça". Après tout son travail sur le racisme et l’assignation, la romancière a désormais investi son nom "comme un bon vieux fauteuil en cuir" dans lequel elle se sent bien.

Dans le troisième chapitre de #MaParole, Tania de Montaigne nous raconte la genèse de son dernier livre : Noire, la vie méconnue de Claudette Colvin (édition Grasset). A l’âge de 15 ans, Claudette Colvin a refusé de laisser sa place à un blanc dans le bus comme l’imposaient les lois Jim Crow sur la ségrégation aux Etats-Unis, et cela bien avant Rosa Parks. Son histoire est passée aux oubliettes et Tania de Montaigne l’a remis en lumière.

La romancière aux multiples vies a décidé à l'âge de 40 ans de partir à la recherche de son père dont elle ignorait jusqu'alors l'existence. Tania de Montaigne n'avait que très peu d'informations, mais en l’espace de quatre jours elle l’a retrouvé. Il était juste à quelques stations de métro à côté de chez elle, à Paris. Samba Ngo, son père américain et congolais est musicien, comme elle. La rencontre a ressemblé à une fête. 

►​​​​​​​Tania de Montaigne : chapitre 3


Prise de son: Bruno Dessommes. Pour retrouver tous les épisodes de #MaParole, cliquez ici.  

 

 

 

 

 

 

 

​​​​​​​

​​​​​​​

Tania de Montaigne en 5 dates

24 décembre 1971
Naissance de Tania de Montaigne à Paris dans le 13e arrondissement
♦ 9 juillet 1988
Création de Hamlet de William Shakespeare mis en scène par Patrice Chéreau pour la Cour d’honneur du Palais des papes (Avignon)
♦ Septembre 2011-Juin 2012
Tania de Montaigne présente le magazine culturel Ouvert la nuit du lundi au vendredi de 21h à 23h
♦ 28 mai 2015
Remise du prix Simone Veil à Tania de Montaigne pour son livre Noire, l’histoire oubliée de Claudette Colvin
♦ 5 février 2019
L’assignation, conférence-performance de Tania de Montaigne et Stéphane Foenkinos au théâtre du Rond-Point