Thierry Souchette (Martinique), le yoga comme style de vie [Tranches de vie]

tranches de vie
Souchette
©DR
Thierry Souchette est adolescent lorsque ses parents divorcent en Martinique. Cette séparation le plonge dans le désarroi. Il trouve alors refuge dans le yoga qui devient dès lors son art de vivre. 
"Je suis tombé sur un bouquin de yoga en Martinique". L'adolescent perturbé par la séparation de ses parents s'y accroche comme à une bouée. Au début il ne récolte que des maux de dos. Mais il sent que c'est sa voie. Pour cela il doit quitter son île : "J'ai eu la bonne idée de dire à ma mère, 'bon écoute maman je n'ai pas fini totalement mes études mais je pense que ce serait mieux que je continue mon chemin seul'".
 

"Un regard sur la vie"

Il débarque alors dans l'Hexagone, à Lyon chez son frère. Il s'essaie à plusieurs boulots qui ne lui conviennent guère. Il a toujours le yoga en tête. Il décide de monter à Paris. "C'est là que j'ai démarré une formation avec une dame qui s'appelait Maud Forget qui avait une école à Sèvres,  'Ecole normale de yoga'". Il en sort diplômé trois ans après et commence à enseigner. "Ça m'a apporté confiance en moi et puis aussi un regard sur la vie". Aujourd'hui Thierry Souchette a élargi ses compétences. Il enseigne également le Pilate et le Taï Chi. Mais c'est le yoga qui lui a véritablement permis d'exister. Il l'a impliqué dans toute sa vie. Cela lui a permis de développer de réelles capacités de résistance dans une société qui selon lui "nous enlève notre poésie de la vie". 
 
©la1ere
Les Outre-mer en continu
Accéder au live