publicité

Une traversée de l'Atlantique pour fêter les 500 ans de la découverte de Saint-Pierre et Miquelon

Jean-Philippe Baron appelle les navigateurs, amateurs ou expérimentés, à une grande traversée de l'Atlantique en 2020 pour fêter les 500 ans de la découverte de Saint-Pierre et Miquelon. Un projet insolite mené par un passionné.

Jean-Philippe Baron, passionné de navigation, appelle les navigateurs à une traversée de l'Atlantique pour le cinq-centenaire de la découverte de Saint-Pierre et Miquelon. © JPB
© JPB Jean-Philippe Baron, passionné de navigation, appelle les navigateurs à une traversée de l'Atlantique pour le cinq-centenaire de la découverte de Saint-Pierre et Miquelon.
  • Marie Boscher avec Marie-Paule Vidal
  • Publié le
"1520-2020, voilà un anniversaire à souhaiter !" Jean-Philippe Baron n'a pas de lien familial avec Saint-Pierre et Miquelon mais il est bien décidé à en fêter la découverte. Ce passionné de navigation lance un appel aux navigateurs chevronnés et amateurs pour effectuer une traversée de l'Atlantique à l'été 2020, à l'occasion du cinq-centenaire de la découverte de l'archipel.
 

La route des Terre-Neuvas


Jean-Philippe Baron navigue depuis qu'il est enfant, dans les eaux bretonnes, a enseigné la voile et a même réalisé un "quasi" tour du monde il y a une dizaine d'années. "J'avais de nouveau envie de faire un petit tour en mer", justifie-t-il. Il choisit Saint-Pierre et Miquelon après la visite d'une exposition sur les Terre-Neuvas, ces pêcheurs qui partaient dans l'Atlantique Nord remplir leurs filets de morues. 

Quelques centaines d'années plus tard, à 70 ans, Jean-Philippe Baron remet donc le pied sur le pont pour refaire l'aventure à travers l'Océan, "vers un endroit moins fréquenté que les Antilles".  Lui sera à bord d'un ancien Vendée Globe, retapé et aménagé. 
 

Je reçois tout un tas de coups de téléphone et de messages me disant "c'est formidable, il faut y aller !". D'un seul bateau comme je l'avais cru au début, on est en train de créer une flotte de plusieurs bateaux pour aller fêter l'anniversaire de Saint-Pierre et Miquelon sur place.

 
Ce ne sera donc pas une traversée en solitaire, puisqu'une quarantaine de personnes lui ont déjà répondu, ni une course, puisque Jean-Philippe Baron y tient, "c'est simplement un rendez-vous sans frais d'inscriptions, chacun part de son côté, chaque bateau sera indépendant et on se retrouvera sur place."
 

"2000 miles vent dans le nez"


S'il y a même des Saint-Pierrais à s'être manifestés pour effectuer ce voyage, pour le navigateur, ce sera une découverte. Il pense tout de même faire un premier voyage cette année dans l'archipel pour "se faire une petite idée" et convaincre d'autres marins. 

Il faudra ensuite composer des équipages pour répartir les spécialistes et les novices du mieux possible. "Mon rôle est de faciliter la mise en relation des uns avec les autres", explique-t-il.  
 

C'est un parcours tout de même difficile : 2000 miles vent dans le nez ! Je cherche donc des spécialistes qui pourraient emmener des équipiers non avertis. Je mets ensuite en contact des gens qui ont un bateau et qui peuvent prendre suffisamment de gens à bord, avec des gens qui n'ont pas de bateau.  

 
Le retraité est en plus bien au courant de l'actualité de Saint-Pierre et Miquelon : "Nous devrions arriver aux alentours de la première semaine, juste entre le Rock'n'Rhum et la fête des produits de la mer à Miquelon." De quoi, selon, lui organiser une petite fête avec un groupe de musique bretonne... avis aux Saint-Pierrais et Miquelonnais qui pourraient héberger la troupe de navigateurs et de musiciens !

Jean-Philippe Baron, interrogé par Marie-Paule Vidal.

Pour contacter Jean-Philippe Baron :
06 62 06 73 60 (heure de Paris)
spm1520.2020@gmail.com

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play