outre-mer
territoire

Un faux ostéopathe martiniquais condamné pour escroquerie

justice
tribunal laval
Le palais de Justice de Laval (53) ©capture écran Google Street view
Le tribunal correctionnel de Laval (Mayenne) a condamné un Martiniquais de 62 ans à quatre ans de prison pour escroquerie et usurpation de titre ce jeudi.
Il a été reconnu coupable d'escroquerie, usage de faux documents administratifs, usurpation de titre et travail dissimulé. Le tribunal correctionnel de Laval a condamné Christian-Jean B a quatre ans de prison ferme ce jeudi. Le prévenu, absent à l'audience, n'était pas non plus représenté par un avocat.
 

Les diplômes étaient faux

Pendant, deux ans, Christian-Jean B a exercé à Montsûrs, petite ville de 2 000 habitants en Mayenne.   Lors de son installation dans la commune, il avait même eu droit aux  honneurs de la presse. Ainsi, dans un article de Ouest-France en date du 18 octobre 2013, le Martiniquais, originaire de Fort-de-France, détaillait ses diplômes obtenus au Canada, après cinq années de médecine et une spécialisation de deux ans en ostéopathie. "J'ai une approche très médicale dans mes interventions. La pédiatrie, le viscéral, le crânien et la biomécanique ostéopathique font partie de mes connaissances", détaillait-il.
Un discours séduisant, mais trompeur: les diplômes présentés à l'Agence régionale de santé étaient faux, l'homme n'aurait jamais du avoir l'autorisation d'exercer.
 

Escroquerie au prêt bancaire

Christian-Jean B. a également été reconnu coupable d'escroquerie envers plusieurs établissements bancaires, en Mayenne et dans la région de Nice. Il a ainsi frauduleusement obtenu pour près de 600 000 euros de prêts  bancaires, lui permettant entre autres d'acquérir un haras dans la commune mayennaise.
 
Sa femme, qui réside toujours dans le haras, a écopé d'une peine de douze mois de prison avec sursis pour recel.