VIDÉO. À la 1ère page : avec "L'embrasée", Estelle-Sarah Bulle dépeint une jeunesse ultramarine en plein bouillonnement créatif

émission
À la 1ère page reçoit l’auteure guadeloupéenne Estelle Sarah-Bulle pour son nouveau roman jeunesse "L’embrasée "publié chez Caraïbéditions. Avec cette histoire d’adolescence et d’amitié, elle parle de l’immense espoir que lui inspire la jeunesse ultramarine et sa grande créativité.

A quatorze ans, Paul, originaire de Guyane, est un génie passionné de chimie. C'est aussi un adolescent timide qui cache une profonde blessure et qui sent une menace permanente planer sur lui sans pouvoir tout à fait l'identifier. À l'occasion d'une mission scientifique menée par ses parents, il se retrouve à Vauclerc, village niché sur les pentes de l'Embrasée, le puissant volcan de l'île où il va rencontrer Amalia et Jory, deux adolescents des environs avec qui il va se lier d'amitié et qui lui permettront progressivement de comprendre ce qui se trame autour de lui. Dans le même temps et alors qu'on annonce une violente tempête tropicale, Paul aidera également ses deux nouveaux amis à surmonter certains de leurs propres tourments...

L'auteure

Estelle-Sarah Bulle est née en 1974 à Créteil, d’un père guadeloupéen et d’une mère ayant grandi à la frontière franco-belge. Son premier roman, "Là où les chiens aboient par la queue", paru aux Éditions Liana Levi en 2018, rencontre un grand succès couronné par plusieurs prix littéraires, dont le prix Stanislas du premier roman, le prix Eugène-Dabit du roman populiste et le prix Carbet de la Caraïbe et du Tout-Monde. Elle est également l’auteure d'un roman jeunesse, "Les Fantômes d’Issa" paru à L’École des loisirs en  2020 et "Les Étoiles les plus filantes" paru en  août 2021 aux Éditions Liana Levi.

Lecture d’un extrait de la Page 7-8

"De là-haut, on aurait dit que la maison de Lucie était entourée par un peu de mousse fluorescente et trois diamants. La mousse était en fait les champs bien cultivés de Lucie. Les diamants étaient la grande mare et les deux citernes, brillant au soleil, qui permettaient d’arroser les plantations et de nourrir les bêtes."

Retrouvez les autres écrivains des Outre-mer du magazine littéraire À la 1ère Page.

Réalisation : Jean-Luc Benzimra
Graphisme et Animation : Joël Cimarron
© France Télévisions 2022