VIDEO. Laëtitia Pronzola, docteure en pharmacie : le bonheur comme leitmotiv

tranches de vie

Après de brillantes études de pharmacie et un beau mariage, Laëtitia a tout pour être heureuse. Mais elle ne l'est pas. À la recherche de ce qui lui manque, elle entame une véritable remise en question de sa vie. 

"Sur le papier j'avais tout pour être heureuse mais j'ai été très malheureuse et j'ai ressenti ce malheur comme une punition. Et surtout j'ai ressenti ce malheur comme étant de ma faute", ce sentiment de culpabilité accroît son mal-être et l'enfonce dans la solitude. Laëtitia est une grande timide mais elle aspire à se détacher du regard des autres. Elle sent qu'il y a là une piste à explorer pour accèder au bonheur.

" Pour moi le bonheur c'est d'être libre de mes choix ", elle décide de tout changer dans sa vie. Elle quitte son poste en laboratoire et retourne travailler en pharmacie. Elle crée sa société de produits cosmétiques, Lotaëmi et entame une procédure de divorce. Elle fait un tri impitoyable dans ses relations, proches compris.

"Je fais du dessin. Je me suis remise au piano et suis entrée au conservatoire", voilà les plaisirs simples qui rendent Laëtitia heureuse. Sans oublier la Capoëira, cet art martial brésilien, qu'elle maitrise également.

Aujourd'hui Laëtitia se dit épanouïe, "ce qui me permet de le dire c'est que je prends régulièrement du recul sur moi-même, sur ce que je fais". Nul doute qu'elle saura se remettre en question à la moindre alerte.