VIDEO. Les icônes de la liberté : Lacaussade et Perrinon, métis et libres

histoire

La lutte contre l’esclavage au 19e siècle fut autant une révolution de combattants que d’intellectuels et de politiques, en Outre-mer comme dans l'Hexagone. Découvrez le combat de deux Ultramarins, qui ont rejoint le camp des abolitionnistes groupés autour de Victor Schoelcher.

L’histoire retient essentiellement le nom de Victor Schoelcher pour avoir porté la loi abolitionniste du 27 avril 1848, mais deux intellectuels ultramarins furent au cœur de la rédaction de ce texte historique : Auguste Lacaussade et François-Auguste Perrinon.

Un poète réunionnais et un politique martiniquais

Le premier vient de La Réunion, le second de la Martinique. Tous deux sont nés métis et libres. Leurs filiations structurent leurs écrits et leurs engagements contre la société esclavagiste d'Outre-mer. Le poète romantique Lacaussade et le politique engagé Perrinon mêleront leurs plumes pour l'abolition immédiate et inconditionnelle de l'esclavage dans les colonies françaises. Issus de territoires et de cultures bien différentes, leurs destins se lient pourtant dans la fratrie qu'ils constituent auprès de Victor Schoelcher jusqu'au vote historique de l'Assemblée nationale.

Retrouvez les autres portraits de la collection Les icônes de la liberté ICI

Écrit par François Durpaire
Réalisé par Gilles Camouilly
Une production French TV avec la participation de France Télévisions
Durée 3 min - 2021