VIDÉO. Nantes face à son passé de port négrier, dans "Chaînes de mémoires" [Temps des mémoires]

histoire
Au XVIIe siècle, Nantes est le premier port négrier de France. En 1992, Yvon Chotard et Octave Cestor font ressurgir ce passé oublié, en organisant l’exposition "les Anneaux de la Mémoire". En 2022, le Château des Ducs de Bretagne reprend le flambeau avec l’exposition "l’Abîme", continuant ainsi le travail de transmission de la mémoire.

Avec 40% de la traite qui transite par ses quais, la ville de Nantes est le premier port négrier de France, au XVIIe siècle. La ville et sa région vont s’enrichir de l’économie de l’esclavage pendant plusieurs siècles.

En 1985, la mairie de Nantes refuse l’organisation de la commémoration du tricentenaire du Code Noir. Malgré cela et à compter de ce moment, plusieurs associations locales se sont attachées à commémorer l’abolition de l’esclavage à Nantes. Quand Jean-Marc Ayrault est élu maire de la ville en 1989, il prend l’engagement que cette histoire sera enfin regardée en face. 

Chaîne de mémoires - Des Amériques au port de Nantes
Affiche de l'exposition "Les anneaux de la mémoire" ©Gédéon Programmes

Les Anneaux de la Mémoire

En 1992, Nantes accueille la plus grande exposition au monde consacrée à l’esclavage et au commerce transatlantique. Deux hommes sont les co-fondateurs de cet événement intitulé "Les anneaux de la mémoire" : Octave Cestor, fondateur de l’association Mémoire de l’Outre-mer et Yvon Chotard, président de l’association "Les anneaux de la mémoire ". Sise dans le château des Ducs de Bretagne, lieu central et emblématique de la ville, cette exposition rencontre un succès sans précédent.

Chaîne de mémoires - Des Amériques au port de Nantes
Octave Cestor et Yvon Chotard, co-fondateurs de l'exposition "Les anneaux de la mémoire" ©Gédéon Programmes

Implantation du Mémorial

En 2012, est inauguré à Nantes le Mémorial de l'Abolition de l'esclavage. Il est implanté sur le quai de la Fosse, lieu symbolique de la ville qui a vu partir de nombreux navires négriers vers l'Afrique. Le Mémorial de Nantes est le plus important d'Europe et l’un des plus grands au monde.

Trente ans après "Les anneaux de la mémoire", le château accueille cette année l’exposition  « l’Abîme, Nantes dans la traite atlantique et l’esclavage colonial, 1707-1830 ». L’exposition se fait également l’écho de grands débats et sujets qui font l’actualité : migrations, réseaux de l’esclavage contemporain, développement  de nouvelles formes de racisme, mouvements pour l’égalité des droits

Pour que la mémoire ne cesse de se transmettre, un parcours mémoriel invite les enfants à la réflexion. Il combine la visite du musée, des ateliers musicaux et un concert à l'instigation de JM France. 

Réalisation : Gérard Maximin
Production : Gédéon Programmes
Durée : 13 minutes
2022