outre-mer
territoire

Un vol Air France Paris-Cayenne fait demi-tour en raison d'une odeur de brûlé dans la cabine

transports
B777 Air France
Boeing 777 d'Air France ©JM Mazerolle
Un avion d'Air France qui reliait Paris à Cayenne, en Guyane, a du faire demi-tour au dessus de l'Atlantique en raison d'une odeur suspecte dans la cabine.
Le vol AF 852 Paris - Cayenne a du faire demi-tour après cinq heures de vol. C'est une forte odeur de brulé dans la cabine passagers qui a incité l'équipage à rebrousser chemin. L'avion, un boeing 777-200 avec 299 passagers à bord, a atterri à Roissy-Charles-de Gaulle vers 22 h, heure de Paris. A l'arrivée les passagers ont été pris en charge pour la nuit. Regardez le témoignage d'une passagère qui explique qu'il n'y a eu aucune panique à bord de l'appareil : 
©la1ere

 

Principe de précaution

Selon la direction de la communication de la compagnie tricolore jointe mardi soir par téléphone, l'équipage a décidé d'appliquer le principe de précaution et de suivre la procédure et les instructions du constructeur de l'avion, l'américain Boeing. AF 852 qui a décollé mardi en fin de matinée, à 11h28, de l'aéroport de Paris-Orly se posera en milieu de soirée sur l'aéroport de Roissy-Charles-de-Gaulle pour vérification technique. Du personnel de la compagnie a d'ores et déjà été mobilisé pour prendre en charge les passagers à leur arrivée et gérer leur hébergement pour cette nuit. Toujours selon la direction de la communication du transporteur, l'avion devait redécoller mercredi matin vers 10 heures à destination de Cayenne si tout va bien à bord, sous le numéro AF4190.
interieur B777
Intérieur d'un Boeing 777 (image d'illustration) ©JM Mazerolle

C'est le personnel technique d'Air France de Roissy-Charles-de-Gaulle, compétent en la matière, qui est chargé d'intervenir sur l'avion dès son arrivée pour vérifier d'où vient cette odeur et procéder, si besoin, aux réparations nécessaires. D'où le retour sur CDG et non Orly, l'aéroport de départ.

Sur le site Flightradar24, on distingue parfaitement le demi-tour de l'appareil. 
flight radar 24
©flightradar24.com

Cet incident est intervienu alors que l'aéroport Felix Eboué de Guyane est fortement perturbé par un mouvement social des agents de sécurité, comme l'indique Guyane La 1ere. 
 

Rédécollage mercredi matin

Ce mercredi matin, les passagers victimes de cette mésaventure sont à bord d'un nouvel appareil, ce que confirme via son compte Twitter Hodane Hagi Ali, journaliste à Outre-mer La 1ère, qui est dans l'avion.
tweets Hodane
Publicité