publicité

Young Chang MC condamné à 11 ans de prison pour tortures et barbarie

Les jurés de la cour d'assises de Nancy ont été moins sévères que l'avocat général qui avait réclamé 18 ans de détention contre le chanteur de ragga-dancehall. Il a été condamné vendredi soir à 11 années de prison.

Verdict du procès de Young Chang MC
  • La1ere.fr avec AFP
  • Publié le , mis à jour le
Le chanteur Yoni Sama, alias Young Chang MC, star de variété antillaise, a été condamné à 11 ans de réclusion criminelle par la cour d'assises de Meurthe-et-Moselle pour séquestration et actes de barbarie, sur fond de trafic de cannabis.
   
Le manager de Yoni Sama, Jean-Marie Coudrai, a été condamné à six ans d'emprisonnement et son ami boxeur, le "gros bras" Meverick Montout, à une peine de huit ans.

Réaction de la victime

Yoni Sama, chanteur de ragga-dancehall de 28 ans, et ses deux complices étaient accusés d'avoir séquestré et torturé un organisateur de spectacles le 29 septembre 2013, près de Nancy. "Maintenant, il faut avancer", a déclaré vendredi l'homme qui avait alors subi des sévices pendant plusieurs heures. Il a estimé que les différentes peines prononcées par la cour étaient "conformes au degré de responsabilité de chacun" des trois accusés qui comparaissaient depuis lundi devant la cour d'assises.
  

Rappel des faits

Dévêtu et bâillonné avec du scotch, la victime avait été brûlée avec une lame de couteau chauffée à blanc, frappée avec une casserole dont le manche s'était brisé sous la force des coups, tailladée et violée avec une cuiller en bois. En septembre 2013, Yoni Sama et Jean-Marie Coudrai s'étaient rendus en Lorraine pour se faire dédommager de 4 kg de cannabis qu'ils avaient tenté de faire parvenir en Martinique par une "passeuse". Celle-ci s'était fait intercepter à l'aéroport de Fort-de-France.
   
Après avoir séquestré l'organisateur de spectacles et l'avoir torturé afin de lui soustraire des informations sur la passeuse, il avaient enlevé la jeune femme avec sa fillette de 2 ans et l'avaient malmenée. Conduits au domicile d'un ami de cette femme, le trio avait ouvert le feu sur lui avec un fusil à pompe avant de prendre la fuite.
   
Pour ce dernier épisode, la tentative de meurtre n'a pas été retenue: les trois hommes ont été condamnés pour violences légères avec armes en réunion. Ils avaient été interpellés dans l'Aisne le 15 octobre 2015.

Des peines plus légères que les réquisitions   

En état de récidive légale, Yoni Sama et Meverick Montout encouraient la réclusion criminelle à perpétuité, tandis que Jean-Marc Coudrai risquait 30 ans de prison. Jeudi, l'avocat général avait requis 18 ans de réclusion à l'encontre du chanteur,
15 à l'encontre de Meverick Montout et 9 à l'encontre du manager.

Yoni Sama et Jean-Marie Coudrai ont également été condamnés pour trafic de stupéfiants.

Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play