publicité
Élections 2017
avec

M'alerter dès que les résultats seront publiés

La Guyane est le département le plus violent de France

Département par département, le Figaro livre une carte des crimes et délits en France. La Guyane est le département le plus touché par la violence selon les données de l'Observatoire National de la Délinquance et des Réponses Pénales. Guadeloupe, Martinique et Réunion sont aussi dans le TOP 10.

La Guyane est le département français le plus touché par la violence. © JEROME VALETTE / AFP
© JEROME VALETTE / AFP La Guyane est le département français le plus touché par la violence.
  • Par Laura Philippon
  • Publié le , mis à jour le
Près de 3,7 millions de crimes et délits ont été enregistrés en France en 2016 par la police et la gendarmerie. Quels sont les départements les plus touchés ? Le Figaro livre, ce mardi 3 janvier, une carte des violences et des cambriolages, département par département.
© Le Figaro
© Le Figaro

La Guyane en tête du palmarès

En tête de ce palmarès des crimes et délits en France, la Guyane bat tous les records. La Guyane est le département le plus touché par la violence, avec plus de 23 faits de violence pour 1 000 habitants. La Seine-Saint-Denis est en deuxième position avec 18 faits pour 1000 habitants, suivi de Paris.

Guadeloupe, Martinique, Réunion

La Guadeloupe, la Martinique et La Réunion sont aussi dans le top 10 des départements les plus dangereux. La Guadeloupe arrive en quatrième position avec 14 agressions pour 1000 habitants, suivi de la Martinique avec 11 faits de violence pour 1000. Un plan spécifique est d'ailleurs mis en œuvre dans ces départements pour tenter d'endiguer ces violences. (Cliquez ci-dessous sur violences et cambriolages pour voir les chiffres).


Les cambriolages

Le Figaro livre aussi un classement des départements les plus touchés par les cambriolages. Le Rhône est en tête suivi de la Haute-Garonne, l'Isère. La Guadeloupe est au 4ème rang et la Guyane au 6ème.

Selon ces chiffres d'une étude récente de l'Observatoire National de la délinquance et des réponses pénales (ONDRP), les violences ont augmenté de 4 % et les atteintes aux biens stagnent à un niveau élevé.

Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play

Votre avis nous intéresse !

Votre site 1ère se modernise, nous aimerions savoir ce que vous en pensez.
Cela ne prendra pas plus de deux minutes.

Donnez votre avis