publicité

Théâtres d’Outre-mer en Avignon #3 : "Balansé" (Martinique)

Durant toute la semaine, La1ere.fr est en Avignon pour vous faire vivre les spectacles présentés par les compagnies originaires des Outre-mer au Festival Off (7 – 30 juillet). Ce mercredi, de la danse contemporaine avec « Balansé », de la chorégraphe et danseuse martiniquaise Agnès Dru. 

La chorégraphe et danseuse martiniquaise Agnès Dru, à la Chapelle du Verbe incarné en Avignon, le 12 juillet 2016. © PT/FTV
© PT/FTV La chorégraphe et danseuse martiniquaise Agnès Dru, à la Chapelle du Verbe incarné en Avignon, le 12 juillet 2016.
  • Par Philippe Triay
  • Publié le , mis à jour le
A peine de retour d’Oulan-Bator, capitale de la Mongolie, où elle a effectué plusieurs représentations, la chorégraphe et danseuse martiniquaise Agnès Dru n’a fait qu’un rapide passage à la Chapelle du Verbe incarné en Avignon (8-12 juillet). Mais on devrait la revoir très prochainement sur les planches dans l’Hexagone et aux Antilles. 

Un mot d’abord sur cette généreuse artiste. Passionnée par son métier, Agnès Dru est également une chercheuse éclectique, qui « travaille beaucoup sur les questions de transversalité », précise-t-elle à La1ere.fr. Formée aux danses martiniquaises (ladja, damié, bèlè), Agnès Dru a également suivi des cours pendant deux ans à l’Alvin Ailey American Dance Theater à New York, puis au Centre chorégraphique national de Tours (CCNT), entre autres. Dans son parcours, la danseuse a décroché de nombreuses résidences d’artistes, notamment au Brésil, en Haïti et en Guyane. Ses spectacles ont tourné de Paris à Bruxelles en passant par la Roumanie, Cuba et le Burkina Faso, pour ne citer que ces pays.
 

Ladja et bèlè

Titulaire d’un Master en Sciences humaines (phénoménologie et danse) de l’université Paris I-Sorbonne et d’un diplôme professionnel de danse-thérapie, Agnès Dru oriente sa quête sur les questions relatives aux dynamiques culturelles, à la créolisation, la relation à l’autre, et la diversité. En 2009, durant cinq mois, elle a réalisé des créations avec des enfants de maternelle autour de la musique classique et les danses traditionnelles dans le village de Maïman, dans une communauté bushinengué en Guyane. Elle a également conçu un programme danse-art-thérapie en Martinique en collaboration avec l'hôpital psychiatrique de Colson.
 
Avec « Balansé », la chorégraphe explore toute la palette de ses recherches. En interaction et appuyée sur scène par le compositeur et clarinettiste Yann Lecollaire, Agnès Dru puise aux sources orales et traditionnelles martiniquaises en introduisant les danses ladja et bèlè. C’est un travail de mémoire mais aussi sur le corps et la gestuelle, qui expriment à leurs manières les traumatismes, les non-dits et les soubresauts de l’âme. La scène et la musique sont épurées, dépouillées de tout artifice inutile, ce qui donne densité à la prestation physique de l’artiste, révélée dans toute la force son humanité.
 

REGARDEZ le clip de présentation de « Balansé », de la chorégraphe Agnès Dru (Martinique), au Festival Off d’Avignon

agnes dru

« Balansé »
Mise en scène Maud Buquet, Agnès Dru
Avec Agnès Dru et Yann Lecollaire
Lumière et son Raphaël Rubbens
Coproduction : P.A.R.T.S (Bruxelles), Festival Temps d’Images (Roumanie)
Soutien : Dac Martinique, CT Martinique
Contact Florence Bost
contact@adcompagnie.com
 

Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play