publicité

Gaël Monfils dans la douleur

Gaël Monfils s’est qualifié pour le troisième tour de l’Open d’Australie en dominant en 5 sets Yen-Hsun Lu (7/6, 4/6, 1/6, 6/0, 8/6) et 3h37 de jeu. Il rencontrera au prochain tour un autre français, Gilles Simon.

Oscillant entre le brillant et le médiocre au service, Gaël Monfils se hisse au 3e tour de l'Open d'Australie © PETER PARKS - AFP
© PETER PARKS - AFP Oscillant entre le brillant et le médiocre au service, Gaël Monfils se hisse au 3e tour de l'Open d'Australie
  • Par Benoît Jourdain
  • Publié le
Plutôt facile face à Alexandr Dolgopolov au 1er tour, Gaël Monfils a du lutter pour rejoindre pour la 6e fois de suite les 8e de finale de l’Open d’Australie. Il a également du combattre ses démons : son inconstance et le combat physique. Lui qui enchaîne les tournois et les matche depuis le début de l’année (demi-finale à Auckland quatre jours avant le premier tour à Melbourne) n’a pas pu s’économiser face au Taïwanais Yen-Hsun Lu, 61e joueur mondial. Vainqueur au tie-break de la première manche, il a ensuite subi la loi de son adversaire au cours de la deuxième avant de totalement s’écrouler durant la troisième. Incapable de se procurer une balle de break durant les trois premiers sets, il a rectifié le tir au cours du quatrième remporté 6 jeux à 1. Le dernier allait être beaucoup plus accroché et complètement décousu en raison de l’incapacité de Monfils à régler son engagement et tenir son service.

Le break d’avance remporté à 3-2 était immédiatement gâché obligeant Monfils à cravacher. Courant derrière le score, il arrivait finalement à reprendre le service de Lu au 13e jeu de service. Ne restait plus qu’à conclure sur son service. Une tâche qui s’est avérée extrêmement compliquée en raison d’un jeu de service totalement cohérent. En effet, quatre double-fautes sont venues annihilées les 5 premières balles de matches. Heureusement, il a soufflé le froid et le chaud durant cet ultime jeu de service réussissant également 4 aces. La 6e balle de match serait la bonne concrétisée non pas par un ace, mais par un service gagnant. Auteur de 29 aces et 23 double-fautes au total ( !), l’Antillais a reconnu après la partie que c’était "dingue". Il retrouvera son compatriote et ami Gilles Simon au troisième tour.

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play