outre-mer
territoire

Les Comores disposeraient d'immenses réserves en hydrocarbures selon l'ancien président du pays

économie
Ahmed Abdallah Mohamed Sambi
Ahmed Abdallah Mohamed Sambi, ancien président des Comores ©RICHARD BOUHET / AFP
Selon l'ancien président comorien Ahmed Abdallah Mohamed Sambi, des études sismiques réalisées dans l'archipel ont révélé la présence de réserves en pétrole et en gaz "supérieures à celles du Qatar".
L'annonce est plutôt surprenante. Elle vient de la bouche de l'ex dirigeant d'un des pays les plus pauvres du monde. Ainsi, Ahmed Abdallah Mohamed Sambi président des Comores entre 2006 et 2011, a affirmé que les Comores étaient immensément riches en pétrole et en gaz.  Ahmed Abdallah Mohamed Sambi s'exprimait à l'occasion d'une réunion publique avec ses partisans le 16 février. Il a ainsi assuré que la découverte avait eu lieu lors d'études sismiques dans l'archipel en 2011. Selon lui, de grandes compagnies pétrolières internationales, dont Total, étaient particulièrement intéressées par le gisement que représentait l'archipel et se sont  d'ores et déjà portées acquéreurs. Ces réserves seraient selon lui "supérieures à celles du Qatar". D'importantes ressources en hydrocarbures ont effectivement été découvertes dans le canal du Mozambique en 2012 mais cette information sur les Comores n'a a ce jour pas été confirmée.
 
Cette réunion publique était pour l'ancien président l'occasion de se remettre en selle. Alors que son ancien protégé est au pouvoir, Ahmed Abdallah Mohamed Sambi promet des lendemains rieurs à ses concitoyens et laisse entrevoir son souhait de se présenter à la prochaine élection présidentielle prévue pour 2016.
Publicité