Portrait vidéo de Sarcelles par deux enseignants

société
Sarcelles
©STEPHANE DE SAKUTIN / AFP
Ils en avaient assez des clichés négatifs véhiculés par les médias sur leur ville de Sarcelles. C'est pourquoi deux enseignants se sont transformés en apprentis-journalistes pour montrer qu'il fait aussi bon vivre dans cette ville!
Mise en ligne le 1er mars, la vidéo a déjà été visionnée plus de 3600 fois. Un résultat encourageant pour les deux instituteurs Sarcellois. Pendant près de 40 minutes, Jean-Yvon Lafinestre et Yann Couëdel s'évertuent à montrer que Sarcelles est une ville ou le lien social n'est pas rompu, une ville dynamique, pleine de projets, de commerçants et d'habitants satisfaits. Il s'agit de casser l'image véhiculée par certains médias, dont un reportage de M6 qui avait indigné de nombreux Sarcellois il y a cinq ans. 

Les ultramarins de Sarcelles

Un patron de bar, le facteur, un chauffeur de bus (le rappeur Basilio), quelques personnalités de passage (le nageur Alain Bernard) démontent les clichés de la triste cité dortoir. 
Dans cette ville ou vivent de nombreux originaires d'Outre-mer, on aperçoit également dans le film Jean-Pierre Passé-Coutrin, conseiller municipal en charge des sports et de l'outre-mer auprès du maire (socialiste) de Sarcelles, François Pupponi.


Un prochain film?

La vidéo prend donc résolument le parti de montrer une ville ou il fait bon vivre. Elle prend parfois des allures de carte postale publicitaire, de catalogue des réussites de la municipalité. Dommage que les problématiques de chômage, d'exclusion sociale et d'intégration, qui sont pourtant des réalités, ne soient abordées à aucun moment. L'occasion d'un prochain film?

Voir la vidéo de 38 minutes des deux instits:
 
Le Parisien du Val d'Oise a consacré un article à cette initiative des deux enseignants. Il est à lire ici.