"Style esclave" : coups de marteau contre Mango !

société
Louis-Georges Tin, happening contre Mango des Halles (12 mars 2013)
Louis-Georges Tin lors du "happening" contre le magasin Mango des Halles, le 12 mars 2013 ©Laurent-David Samama/Les Inrocks
Après le coup de sang, les coups de marteau. Une trentaine de militants d'associations antiracistes ont organisé deux « happenings » mardi après-midi pour condamner la commercialisation de bijoux « style esclave » par Mango. 
Les associations étaient emmenées par le Conseil représentatif des associations noires (Cran), le Mouvement international pour les réparations et la Brigade anti-négrophobie, entre autres. Les deux « happenings », selon leurs termes, ont eu pour cible le magasin Mango des Halles, à Paris.
 
Après l’intrusion dans le magasin de deux comédiens déguisés en esclaves, cherchant à acheter des colliers, les militants ont brisé symboliquement devant la Fontaine des Innocents quelques « bijoux de la honte », à 24,99 euros pièce quand même. L’occasion pour l’universitaire Louis-Georges Tin, président du Cran, de montrer qu’il sait manier autre chose que la parole. (Lire le communiqué du Cran).
 
Voir le diaporama de la manif 
 

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live