outre-mer
territoire

Mathieu Bastareaud de retour en Nouvelle-Zélande après l'incroyable épisode de 2009

rugby
Mathieu Bastareaud
©FRANCK FIFE - AFP
Au lendemain de la défaite de son équipe, Toulon, en finale du Top 14 contre Castres, Mathieu Bastareaud a pris l’avion pour rejoindre le XV de France en tournée en Nouvelle-Zélande.  C’est la première fois que le Guadeloupéen retourne au pays des all blacks depuis 2009.
 C’est un peu le retour sur le lieu du péché…le péché originel pour le Rugbyman, Mathieu Bastareaud. Nous sommes en juin 2009. alors qu’il est âgé d'à peine 20 ans, quatre mois seulement après sa première sélection , le Guadeloupéen  se retrouve au centre d’une quasi  affaire d’Etat.


Une blessure à la pommette difficile à justifier

En tournée en Nouvelle-Zélande,  il prétend avoir été agressé par trois hommes dans une rue de Wellington, provoquant, dans un premier temps, des excuses du Premier ministre néo-Zélandais à la France. Mais quelques jours après, des images de vidéo-surveillance montrent finalement que Mathieu Bastareaud  n’était pas blessé lors de son retour à l’hôtel. Pour justifier une blessure au visage, il affirme alors être tombé sur une table de nuit.  Un mensonge qui oblige à son tour François Fillon, alors Premier ministre, à présenter des excuses à la Nouvelle Zélande.  


Conséquences désastreuses

Les conséquences sur le plan sportif et psychique sont désastreuses. Mathieu Bastareaud est hospitalisé le 29 juin 2009 pour des graves troubles psychologiques. Il sera ensuite  condamné, en guise de sanction, à effectuer quelques heures  de travaux d'intérêt général. Une punition qui lui a permis de se remettre en cause, puisque  depuis, ça va mieux. Il a remporté des titres : le tournoi des 6 nations avec l’équipe de France et récemment le titre de champion d’Europe avec Toulon…
Il est aujourd’hui l’un des hommes forts du XV de France. Même s’il appréhende un peu ce retour au pays des All blacks, c’est pour lui une façon d’enterrer définitivement les démons du passé.

"Une connerie de jeunesse"

Ce matin dans les colonnes de l'Equipe, Bastareaud explique: "J'ai fait une connerie de jeunesse, j'ai une deuxième chance. Je pense être mieux armé pour supporter la pression. Je suis plus grand dans ma tête, j'ai changé de clubs, quatre ou cinq fois de copine...Je me connais mieux, je sais mes limites".  
Le programme de la tournée du XV de France en Nouvelle-Zélande
Samedi 8 juin
  • Nouvelle-Zélande / France à Auckland (19H30 heure locale)

Mardi 11 juin
  • Auckland Blues / France à North Harbour

Samedi 15 juin
  • Nouvelle-Zélande / France à Christchurch (19H30 heure locale)

Samedi 22 juin
  • Nouvelle-Zélande / France à New Plymouth (19H30 heure locale)
Publicité