outre-mer
territoire

Mobilisation samedi pour Thierry Dol et les otages détenus au Sahel

politique
Otages au Sahel
Les otages détenus au Sahel : Thierry Dol (en haut, à g.), Pierre Legrand (en haut, à dr.), Daniel Larribe (en bas, à g.), Marc Féret (en bas, à dr.) ©DR
Plus de mille jours de détention pour les quatre otages français détenus au Sahel, c’en est trop pour les familles qui appellent à des rassemblements de soutien dans toute la France, samedi 22 juin. 
Le cap symbolique des 1.000 jours a été franchi le 13 juin 2013. Plus de mille jours maintenant, et cela fera bientôt trois ans, le 16 septembre 2013, que les Français Thierry Dol, Marc Féret, Pierre Legrand et Daniel Larribe ont été enlevés à Arlit, au Niger, par Al-Qaida au Maghreb islamique.  
 
Presque trois ans, cela fait beaucoup. Beaucoup trop. Une situation insoutenable pour les otages, dont on imagine ce qu’ils doivent endurer au quotidien, et les familles qui sont sans nouvelles.

La France ne saurait renoncer, sans trahir l’engagement de ses dirigeants successifs, à assurer la libération et la vie des otages. Cette libération doit, plus que jamais, être recherchée sans qu’aucune solution ne soit écartée."

 









Du coup, ces dernières ont décidé d’accentuer la pression sur le gouvernement français. « Quelle que soit son implication dans le conflit au Nord du Mali » écrivent-elles dans un manifeste, « la France ne saurait renoncer, sans trahir l’engagement de ses dirigeants successifs, à assurer la libération et la vie des otages. Cette libération doit, plus que jamais, être recherchée sans qu’aucune solution ne soit écartée. Le principe fondamental que l’Etat se doit de respecter est d’assurer la vie de ses citoyens. Thierry, Marc, Daniel, Pierre ont été enlevés parce que Français. Il incombe à la France de faire cesser leur souffrance et qu’ils retrouvent rapidement la liberté ».
 
Les familles ont appelé au rassemblement « pour lutter contre l’impuissance ou l’inaction » dans diverses villes de France, ainsi qu’en Martinique, samedi 22 juin à 11h. A Paris, Nantes, Nîmes, Aix-en-Provence, Orléans, Valence, Saint-Céré… des manifestations de soutien aux otages seront organisées pour dire que « mille jours d’abandon c’est intolérable ».
 

Lieux de rassemblement, samedi 22 juin à 11h :

Paris : Place de l’Hôtel de Ville
Nantes : Cour Saint-André
Nîmes : sur l'Esplanade (à côté des Arènes)
Aix en Provence : La Rotonde, devant les Allées Provençales
Orléans : Constitution d’une chaine humaine rue Jeanne d’Arc
Valence : devant l'Hôtel de Ville
Saint-Céré : devant la Mairie
Saint-Denis (93) : devant la Mairie (17h)
 
Plus d’infos sur otagesniger.fr
 
 
 
Publicité