Les passagers pour la Caraïbe et l'océan Indien ne seront pas chouchoutés par Air France

entreprises
Avion Air France
©cc-by abdallahh
La compagnie aérienne va investir 500 millions d'euros afin de monter en gamme et se rapprocher des standards internationaux. Des améliorations matérielles et relationnelles qui concernent tous ses longs courriers en Boeing 777... sauf ceux à destination de la Caraïbe et de l'Océan Indien. 
C'est une opération séduction de grande envergure. Air France veut se mettre à niveau, et rattraper la concurrence. Produits, sièges, divertissements… De plus en plus de compagnies offrent désormais un confort maximum à bord, mais le fleuron français reste encore à la traîne. La compagnie va donc investir dans des nouvelles lignes pour ses sièges. Ainsi, les passagers de la classe économique sur les longs courriers effectués sur des Boeing 777 auront droit à plus de confort, et notamment plus d'espace pour leurs jambes. Sont également prévus de nouveaux écrans permettant une offre de divertissements (vidéos, jeux musique) plus étendue.  
Pour ceux voyageant en Premium Economy, l'amélioration se jouera au niveau de l'assise et du repose pied. Enfin les passagers de Première auront droit à des "full flat beds", des sièges qui s'allongent complètement...
 

"Vaches à lait"

De beaux projets qui concernent tous les vols... sauf ceux à destination des Dom. Du coté du service communication l'explication se veut rationnelle. "Nous ne rénovons que les Boeing 777 qui disposent d'une première classe", nous explique-t-on. Effectivement, les avions à destination des Antilles-Guyane, ou des Dom de l'océan Indien ne proposent que les classes Economy, Premium Economy ou Business. Mais surtout, les cabines des Boeing 777 pour ces destinations ont été rénovées en 2012. Et même si les prestations offertes à bord ne sont pas équivalentes à celle du programme annoncé par Air France, tout cela a eu un coût. La mise à niveau sera donc progressive. Conséquence: il faudra encore quelques années avant de bénéficier d'un maximum de confort lorsqu'on voudra se rendre à dans les départements d'Outre-mer. 
Il n'empêche, sur les réseaux sociaux la nouvelle fait grincer quelques dents. "Les ultramarins sont des vaches à lait", peut-on lire. L'idée que les originaires d'Outre-mer, qui rentrent de toute façon en vacances dans leur département d'origine, ne sont pas considérés par Air France commence à circuler.

 
 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live