outre-mer
territoire

La déception des deux Martiniquaises de l'équipe de France au lendemain de la défaite en finale de l'Euro de basket

basket-ball
Basket équipe de France
Soupe à la grimace hier pour les Françaises sur la deuxième marche du podium de cet Euro 2013 ©denis Charlet / AFP
Les lendemains de défaites sont rudes. Les basketteuses de l'équipe de France qui ont échoué d'un point (69-70) en finale du championnat d'Europe face à l'Espagne peuvent en témoigner. Et notamment les deux Martiniquaises de l'équipe, Sandrine Gruda et Marielle Amant.
Les joueuses de l'équipe de France féminine de basket avaient encore bien du mal ce lundi à digérer leur revers contre l'Espagne (69-70) en finale de l'Euro-2013, même si elles tentaient de retenir le positif de cette aventure. La nuit a été courte pour les "Braqueuses". Elles ont célébré cette médaille d'argent entre elles, tranquillement, dans leur hôtel de Lesquin (Nord), avant de partir dès 7 heures vers Paris pour une série de rendez-vous médiatiques et de séances photos.


Sandrine Gruda plutôt décontractée              

Si certaines ont tenté de faire bonne figure lors d'une conférence de presse ce matin dans un hôtel situé au pied de la Tour Eiffel, la plupart avaient encore le masque.Très en vue  dimanche, avec 25 points marqués, la Martiniquaise Sandrine Gruda était plus décontractée, déterminée à laisser les bons souvenirs d'un groupe uni et solidaire l'emporter sur la déception du résultat final. Même si elle avoue que la défaite laisse un arrière-goût amer.
Sandrine Gruda est interviewée par Cyriaque Sommier, de Radio Outre-mer 1ère.

Sandrine Gruda

De son coté, Marielle Amant, l’autre basketteuse originaire de Martinique, n’a pas eu beaucoup de temps de jeu pendant cet Euro, mais elle est tout de même extrêmement déçue.
Marielle Amant est interviewée par Cyriaque Sommier.

Marielle Amant

Un avenir radieux pour Gruda

Mais tout n'est pas à oublier dans cette finale. Les 25 points et la performance de Sandrine Gruda font de la Martiniquaise LA grande satisfaction de ce match. Le sélectionneur de l'équipe de France féminine de basket ne tarit pas d'éloges lorsqu'il évoque la performance de Sandrine Gruda. "Elle a fait un match de...mammouth!", dit Pierre Vincent au micro de Cyriaque Sommier. 

Pierre Vincent / Sandrine Gruda

Elle a tout d'une grande

Preuve que Sandrine Gruda a tout d'une immense championne, rappelons qu'elle faisait déjà partie de l'équipe de France de basket vice-championne olympique aux JO de Londres. Ce qui lui avait d'ailleurs valu d'être reçue à l'Elysée et décorée en mars dernier de la Légion d'Honneur par François Hollande. Un grand moment immortalisé par un cliché qui vaut le coup d'oeil!
Sandrine Gruda et François Hollande
©MIGUEL MEDINA / POOL / AFP

 

Publicité