publicité

Des congés bonifiés pour les fonctionnaires de Mayotte

En visite à Mayotte, Marylise Lebranchu a annoncé une série de mesures concernant la situation des fonctionnaires dans le département. Congés bonifiés, indexation, durée d'affectation, les syndicats des fonctionnaires devraient s'en réjouir. Cela ne semble pas être le cas.

Marylise Lebranchu, ministre de la réforme de l'État, de la décentralisation et de la fonction publique © AFP
© AFP Marylise Lebranchu, ministre de la réforme de l'État, de la décentralisation et de la fonction publique
  • Par Cécile Baquey
  • Publié le , mis à jour le
Elle était très attendue sur l'île, Marylise Lebranchu. A Mayotte, le préfet, les maires, les conseillers généraux, tous ont tenu à rencontrer la ministre de la réforme de l’Etat, de la décentralisation et de la fonction publique. Depuis que Mayotte est devenu département français en avril 2011, les syndicats réclament les mêmes droits que les autres départements et ils se font entendre en manifestant ou en faisant régulièrement grève. Marylise Branchu n'est donc pas venue les mains vides à Mayotte. Dimanche, elle a voulu délivrer un message de confiance aux élus du Conseil général. Interview de Marylise Lebranchu au micro de Mayotte Première :

Marylise Lebranchu/Mayotte



Mesures pour les fonctionnaires de Mayotte

1- Des congés bonifiés pour les fonctionnaires de Mayotte
Marylise Lebranchu l'a annoncé. Les fonctionnaires, issus d'un autre département et en poste à Mayotte ainsi que les fonctionnaires d'origine mahoraise affectés à un autre territoire pourront bénéficier tous les 3 ans, sous conditions de ressources, d'une prise en charge de leurs frais de voyage, pour retourner pendant 30 jours maximum sur leur territoire d'origine.

2- L'indemnité de sujétion géographique
Les fonctionnaires mutés à Mayotte auront une indemnité équivalente à vingt mois de traitement, répartie sur les quatre premières années de leur affectation.

3- Une durée d'affectation allongée
A partir du 1er janvier 2014, les fonctionnaires affectés à Mayotte ne seront plus limités à une période de deux ans, renouvelable une fois. Ils pourront rester dans le département plus de quatre ans. 

4- Indexation : le point d'achoppement
Les fonctionnaires de Mayotte se verront accorder, à partir de 2017, une majoration de traitement de 40% comme dans les autres départements d'Outre-mer. Cette indexation se fera de manière progressive à partir de 2013. Les syndicats ont fait savoir lors d'une réunion au vice-rectorat avec Marylise Lebranchu qu'ils n'étaient pas satisfaits de cette dernière mesure. Ils souhaitent une indexation d'application immédiate. Force Ouvrière a annoncé au micro de Mayotte Première une "rentrée sociale agitée en septembre".

Les autres mesures

1- Elaboration d'un cadastre précis
Lors de sa visite dans le 101e département français, Marylise Lebranchu a annoncé son soutien à la création d'un établissement public foncier. Il devrait selon la ministre de la fonction publique, "permettre l'élaboration d'un cadastre précis. Ainsi, les communes pourront avoir une fiscalité propre car le cadastre est la base de toute imposition". 

2- Création d'un SGAER
Mme Lebranchu a déclaré à Mayotte qu'un Secrétariat Général aux Affaires Economiques serait créé dans ce DOM dont le taux de chômage reste très élevé.

3- Le rapport Lebreton
Le député réunionnais Patrick Lebreton (PS) doit remettre début septembre un rapport proposant des mesures pour favoriser l'emploi local au sein de la fonction publique dans les DOM. Ces mesures seront déployées à Mayotte, selon Marylise Lebranchu.  


Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play