publicité

Christiane Taubira dans DPDA: flop à la TV, succès sur Twitter

Le passage de la Garde des Sceaux dans l'émission Des Paroles et des actes ce jeudi sur France 2 n'a pas été un succès d'audience à la télévision. Sur les réseaux sociaux en revanche, les commentaires sont nombreux. Comme toujours concernant Christiane Taubira, les avis sont très tranchés. 

  • Par Maïté Koda
  • Publié le , mis à jour le
Sa prestation fait un flop. Ou presque, à en croire les chiffres de Médiamétrie. Seulement 2 millions de téléspectateurs ont regardé la Garde des Sceaux, invitée ce jeudi de David Pujadas dans l'émission Des Paroles et des actes sur France 2. En avril Jean-Luc Mélanchon invité de la même émission attirait 3 millions de téléspectateurs, quand le ministre de l'Intérieur Manuel Valls en a réuni 2,9 millions en décembre 2012. 
 La ministre réalise ainsi la plus mauvaise audience depuis le début de l'année.
 
 
A lire: Que retenir du passage de Christiane Taubira dans Des paroles et des actes
 
Sur les réseaux sociaux en revanche, et notamment Twitter – c'en est presque devenu un rituel, l'émission a été largement suivie, et commentée. Au total, plus de 60 000 tweets sur l'émission ont été" échangés.
 
Si beaucoup des Twittos se contentaient de relayer les phrases fortes de la ministre et les passages phares de l'émission (face à face avec la mère d'une victime d'aggression, duel avec Christian Estrosi…), nombreux sont ceux qui se sont livrés à des commentaires. Et comme toujours avec Christiane Taubira, les avis sont extrêmement contrastés.
D'un coté, les afficionados se réjouissent de sa pugnacité et de sa verve. 
 De l'autre sans surprise non plus, ses détracteurs, moins nombreux à première vue sur le site de micro blogging,  critiquent son agressivité, à l'image de Christian Estrosi, qui opposé face à la ministre lors du débat lui a demandé à plusieurs reprises de garder son sang-froid.
Sa passe d'arme avec Christian Estrosi, maire de Nice et vice-président de l'UMP au sujet de la réforme pénale de la ministre et notamment de la rétention de sûreté a été largement commentée. Et là aussi les avis sont très tranchés.
 
La majorité des messages sous le hashtag #dpda, s'ils ne sont pas toujours d'accord avec la réforme pénale assurent que la ministre a néanmoins dominé le débat. Sans surprise, Nadine Morano ou encore Pierre-Paul Léonelli, adjoint au maire de Nice se sont eux félicités de la prestation de Christian Estrosi, critiquant sans ménagement la ministre de la Justice.
L'ancienne ministre UMP en charge de l'Apprentissage et conseillère municipale de Toul  a également tenté d'ironiser sur la petite phrase de Christiane Taubira, qui déclarait "Tout ce que je fais, je le fais avec passion, même la vaisselle".
Et ce n'est pas la seule à avoir relevé cette petite phrase.
Le moment fort de l'émission, ou du moins le plus émouvant reste sans contexte le passage ou la ministre est confrontée à la mère d'une jeune fille victime d'une agression très violente.
Mais c'est surtout le procédé de cette participante surprise à l'émission, et la volonté des journalistes d'emmener la ministre sur le terrain de l'émotion facile qui a choqué les internautes, comme en témoignent les nombreuses réactions sur la page Facebook de l'émission.




Parmi les détracteurs, la ministre n'échappe pas aux commentaires misogynes et racistes, entre accusation d'hystérie et invitation à retourner dans des champs de coton…
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play