publicité

Kilian Jornet: "c'est pas un bon exemple" (Vidéo)

Trois jours après avoir été secouru par le PGHM dans l'ascension de l'Aiguille du midi, le champion espagnol d'ultra-trail reconnait, sur France 3 Alpes, que grimper à sa façon, baskets et shorts, n'est pas un bon exemple pour les amateurs de montagne. Mais il ne regrette rien.

© France 3 Alpes
© France 3 Alpes
  • Par David Ponchelet
  • Publié le
Revenant sur les circonstances du sauvetage de samedi, Kilan Jornet le reconnait sans ambiguité: "ce n'est pas un bon exemple de grimper en baskets et short". Il a confié à France 3 Alpes que la jeune femme qui l'accompagnait samedi a eu un "petit souci" lors de l'ascension et qu'après s'être trompé de chemin, il a préféré appeler les secours, le Peloton de Gendarmerie de Haute Montagne de Chamonix.


Pas un modèle

Certes, dit-il, c'est un mauvais exemple pour les gens qui n'ont pas l'habitude de grimper dans ces conditions, mais "nous avons développé cette manière de grimper pour nous". Pour autant, Kilian Jornet ne "regrette pas". "Nous sommes en montagne 365 jours par an, il peut y avoir des soucis". Pour autant, "chacun doit être conscient de ses limites, doit se fixer ses propres sommets".  A propos des risques qu'il prend dans ses ascensions, le champion est clair: "C'est une question personnelle, j'assume ce qui peut m'arriver. Mais pas ce qui peut arriver aux autres". 
Regardez l'intégralité de l'interview réalisée par nos confrères de France 3 Alpes:
Kilian Jornet France 3 Alpes
##fr3r_https_disabled##

 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play