Criminalité en Guadeloupe: la Une choc du journal Le Parisien

faits divers
Une Le Parisien
©Le Parisien
A trois jours du début de la visite de Manuel Valls aux Antilles, le quotidien Le Parisien / Aujourd'hui en France consacre son principal titre de Une et deux pages intérieures aux 38 homicides constatés depuis le début 2013 en Guadeloupe. 
"Malheureusement, Pointe à Pitre, c'est loin de l'Elysée ou de la place Beauvau". dans un éditorial accusateur, le journal Le Parisien fustige l'inaction du gouvernement pour lutter contre les violences en Guadeloupe. "Le gouvernement oublie d'y jouer son rôle. Alors ce qu'on attend de la visite de Manuel Valls c'est qu'il mette autant d'énergie à combattre la criminalité là bas qu'ici, et que l'Etat assure enfin la sécurité des citoyens." 

"Epidémie de crimes"

Le Parisien/Aujourd'hui en France publie également l'interview de Guy Etienne, procureur de Pointe à Pitre. Il met l'accent sur une spécificité du département: la présence massive d'armes. "Tout le monde est armé, essentiellement avec des fusils de chasse (...) contrairement à ce que certains pensent, l'île n'est pas une terre de trafic d'armes. Leur présence est ancienne".
Une du Parisien

Supplément sur le web

Sur son site Internet, le journal Le Parisien publie également deux vidéos, dont un reportage de nuit avec la BAC de Pointe à Pitre: