publicité

Comment sont baptisées les tempêtes en Europe? il suffit de... payer

"Christian" vient de balayer l'ouest du continent Européen. Mais d'ou vient ce nom de baptême? Bizarrement, en Europe, pour la modique somme de 199 euros, on peut donner son prénom à une tempête! Explications...  

C'est en Grande-Bretagne que la tempête Christian a pour l'instant fait le plus de dégâts © GLYN KIRK / AFP
© GLYN KIRK / AFP C'est en Grande-Bretagne que la tempête Christian a pour l'instant fait le plus de dégâts
  • La1ere.fr (avec AFP)
  • Publié le
Comme le raconte le site slate.fr, les tempêtes en Europe portent des prénoms depuis 1954. Comme dans la Caraïbe, l'Indien ou le Pacifique, ce système permet de suivre plus facilement une dépression formée ou en formation. Mais alors que dans la plupart des zones, ce sont les services météorologiques spécialisés qui établissent des listes de prénoms, en Europe, n'importe qui peut "s'acheter" un anticyclone ou une dépression pour lui donner son prénom.


Christian

Ainsi, le phénomène accompagné de vents très violents (139km/h en Bretagne) qui vient de balayer l'ouest de l'Europe porte le nom d'un certain Christian Widera. Cet anonyme a payé entre 199 et 299 euros à l'institut de météorologie de l'université libre de Berlin, l'organisme officiel qui baptise chaque année les phénomènes qui frappent l'Europe de l'ouest. Depuis 2002, l'Institut propose d'acheter sur internet un phénomène météo pour lui donner le nom de son choix. 

Pas forcément suivi

Ce système un peu particulier rapporte entre 25.000 et 30.000 euros par an à l'Institut berlinois. Mais certains pays font dissidence. Ainsi en Grande-Bretagne, la tempête qui balaye en ce moment l'ouest européen a été baptisée...Jude. Ce sont les radios et les télés britanniques qui en ont ainsi décidé... Pourquoi Jude? parce que nous sommes le 28 octobre, jour de la saint Jude, saint patron des causes perdues!

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play