Les gérants de stations-service des DOM reçus à Matignon

social
gérants stations service
Les gérants des stations, dans un hôtel parisien, après leur rendez-vous à Matignon ©Martin Baumer
Nouvel épisode dans la préparation du décret Lurel sur la fixation des prix des carburants. Les gérants des stations-service des Antilles, de Guyane et de La Réunion ont été reçus par un conseiller technique du Premier ministre. Ils brandissent la menace d'une grande grève à la mi-décembre 
Les gérants des stations-service de Guadeloupe, de Martinique, de Guyane et de La Réunion ont été reçus ce mardi matin à Paris par un conseiller technique de Jean-Marc Ayrault, à Matignon. Alors que les arbitrages sont en cours sur le décret-carburant (préparé par Victorin Lurel, le ministre des Outre-mer, pour instaurer un nouveau système de fixation des prix des carburants),  les gérants ont réclamé une concertation rapide. Ils accusent notamment les pétroliers de vouloir reprendre directement la gestion des stations-services des DOM. Ils seraient alors court-circuités.  

Patrick Collé
Patrick Collé, patron de l'intersyndicale des gérants ©Martin Baumer

Menace de suppression d'emplois?

Selon les gérants, ce système de fonctionnement, qui ressemble au système en vigueur dans l'hexagone, aurait pour conséquence l'automatisation progressive de la distribution d'essence dans les stations-services et donc la suppression progressive des pompistes dans les DOM. Les gérants réclament des tables rondes dans chacun des départements ultramarins concernés. Patrick Collet, le président de l'intersyndicale des gérants (photo ci-dessus) affirme que si leurs revendications ne sont pas entendues, ils déclencheront une grève massive dans les  stations-service à compter du 15 décembre prochain.