outre-mer
territoire

Quels prix pour les litchis et les ananas de La Réunion dans l'hexagone?

consommation
Ananas
L'ananas Victoria à 9,90 le kilo ce dimanche sur un marché de la région parisienne ©DP
Lorsqu'on aime les fruits réunionnais, mieux vaut vivre à... La Réunion. Car les litchis et les Ananas Victoria sont à des prix prohibitifs en métropole. En revanche, les litchis de Maurice sont à des tarifs défiant toute concurrence.
Sur les marchés couverts, en banlieue parisienne, il y avait foule ce dimanche. En ce début d'hiver, les fruits exotiques sont particulièrement appréciés. Mais les tarifs sont souvent dissuasifs.

Le litchi de La Réunion en baisse, mais...

Si à La Réunion, on trouvait ce week-end des litchis entre 1 et 3 euros le kilo, en banlieue parisienne, il faut débourser bien plus : sur un marché de l'ouest parisien, le kilo de litchis de La Réunion se vendait 17,90 euros. 
Litchi Réunion
©DP

Et encore, ce tarif est en très nette baisse au fil des semaines. Il y a quinze jours, dans une chaîne de produits frais située dans la Drôme, le kilo de litchis réunionnais valait... 29 euros!
Ce dimanche, chez un autre marchand du même marché situé en banlieue de Paris, le prix du litchi d'Afrique du Sud était sensiblement identique à son concurrent réunionnais: 18,80 le kilo.

Litchi Af sud
©dp

En revanche, les litchis de Maurice étaient à un tarif à peine croyable, comparativement: 6,80 euros la barquette de 850 grammes.
 

litchi maurice
©DP

L'Ananas Victoria face à une rude concurrence

L'ananas réunionnais a certes la réputation d'être le meilleur au monde, son prix a toutefois de quoi refroidir les ardeurs des consommateurs parisiens en ce mois de novembre.
Ananas victoria
©DP
 Selon les étals, il faut débourser entre 8,80 et 9,90 euros le kilo. C'est deux fois plus cher que les ananas de Côte d'Ivoire (3,90 euros) ou du Cameroun (4,80 euros), pays dans lesquels, comme à Maurice, la main d'oeuvre est évidemment beaucoup moins élevée qu'à La Réunion.
Ananas seul
©DP

 

Publicité