Comment préparer un repas de Noël tropical à Saint-Ouen ?

noël
Tropic Marché
Vendeur au Tropic Marché ©Cécile Baquey
En cette veille de Noël, le Tropic Marché de Saint-Ouen, au nord de Paris ne désemplit pas. Dans ce magasin, on trouve des spécialités antillaises, guyanaises et réunionnaises. Les clients viennent de loin pour acheter les ingrédients nécessaires à leur repas de Noël. 
Richard Deschamps hésite entre plusieurs jambons de Noël. Pour ce natif de Port-Louis en Guadeloupe, le repas de Noël, ça ne s'improvise pas, il faut les bons ingrédients. Son repas de Noël, il le concocte comme en Guadeloupe avec du boudin, du jambon de Noël, de l'igname, des pois d'angole et en dessert, de la glace au coco. 

Richard Deschamps
Richard Deschamps ©Cécile Baquey


Tropic Marché à Saint-Ouen
 

Cela fait maintenant huit ans que le Tropic Marché de Saint-Ouen a ouvert ses portes. Son créateur François Plissoneau, originaire du François en Martinique n'a pas une minute à lui en cette période de Noël. "La crise ne nous atteint pas, dit-il. Avec du travail sérieux et des produits de qualité, ça marche. Nous avons  des clients qui viennent de Londres, de Suisse, d'Italie et bien sûr de toute la région parisienne. A quelques jours de Noël, c'est excellent !"

Gratin d'igname

Avec son mari martiniquais, Josiane Lacome de Saint-François en Guadeloupe aime bien soigner son repas de Noël. Elle prépare des petits pâtés au poulet, au hareng et un gratin d'igname. Elle s'apprête à recevoir dans l'Oise une vingtaine de parents et d'amis. Josiane Lacome aime aussi faire des pains au beurre qu'elle sert accompagnés de chocolats chauds. 
Josiane Lacome
Josiane Lacome ©Cécile Baquey


Queue-de-cochon et igname


"On part à dix, on peut se retrouver à quarante", raconte dans les allées du magasin, Jérôme Ravier. C'est pourquoi ce natif du Lorain en Martinique ne lésine pas sur les achats. Il est venu des Yvelines, de Montesson pour trouver des pois d'angole et des ignames. Jerôme Ravier pense préparer en famille des acras, une queue-de-cochon avec des haricots rouges. En dessert, il prévoit des gâteaux au coco et à l'ananas, le tout accompagné de shrub et de ti-punch. 

Jérôme Ravier
Jérôme Ravier ©Cécile Baquey


Repas groupés


Dans la famille Déméa, il y aura du monde à Noël. "On attend près de 100 personnes, souligne Armelle Déméa. Du coup, chacun amène un plat", poursuit son frère Marcelin. Armelle et Marcelin Déméa habitent dans le 18e arrondissement de Paris et sont natifs de Sainte-Rose en Guadeloupe. C'est la première fois qu'ils viennent au Tropic Marché de Saint-Ouen. Ils comptent bien trouver les ingrédients nécessaires à préparer leur plat  de Noël ! 

Armelle et Marcelin Déméa
Armelle et Marcelin Déméa ©Cécile Baquey

 

Grosse affluence au Tropic marché


La boutique n'est pas très grande. Alors, il faut s'armer de patience pour acheter du boudin ou de la queue de cochon. A la caisse, aussi, il faut attendre un peu mais l'ambiance paraît très détendue, avec comme fond sonore des Chanté Nwel.


Henri Sababady
Henri Sababady, employé du Tropic Marché ©Cécile Baquey
Jambon de Noël
Divers jambons de Noël ©Cécile Baquey
Petits pâtés
Petits pâtés du Tropic Marché ©Cécile Baquey
Tropic Marché
Affluence au Tropic Marché ©CB
Vendeur Tropic Marché
©CB
A la caisse
Richard Deschamps à la caisse ©CB
Etals
Avocats et ignames ©CB
Desserts
Desserts ©CB
Tropic Marché
Tropic Marché ©CB
Tropic Marché
Des clients ©CB
Tropic Marché
A la caisse ©CB