Grève des carburants : retour à la normale à La Réunion et Mayotte, les autres DOM toujours paralysés

carburants
Essence : File d'attente à Montjoly
©CL
Ce lundi matin, toutes les stations service sont ouvertes à La Réunion et à Mayotte où les automobilistes sont soulagés. Ce n'est pas le cas en Guyane ou les distributeurs sont en grève. Situation identique aux Antilles. 

L'essence coule à nouveau à La Réunion

Après l'accord conclu hier en préfecture en les gérants, les pétroliers et le préfet, la situation est limpide à La Réunion : la grève est terminée, les stations service fonctionnent normalement. Ce lundi matin, les automobilistes étaient soulagés de pouvoir rouler à nouveau. Ils étaient nombreux ce week-end, coincés chez eux pour faire des économies de carburant. Ecoutez quelques réactions d'automobilistes rencontrés ce matin dans le sud de l'île par Suzette Emma de Réunion 1ère Radio.

Automobilistes réunionnais à la pompe


Les pompes ouvertes à Mayotte

A Mayotte, le préfet a décidé de réquisitionner l'ensemble des stations service de Total, l'unique fournisseur de carburants dans l'île. Les pompes sont donc ouvertes normalement depuis samedi. Si le désaccord persiste entre l'Etat et la compagnie pétrolière, les automobilistes mahorais n'en ressentent plus les effets. 

Paradoxe en Guyane

Ce lundi matin, la situation est paradoxale en Guyane : les stations services sont à nouveau ouvertes, mais les pompes sont vides. Ce sont les distributeurs qui refusent de livrer le carburant dans les stations. A l'issue de la concertation de samedi en préfecture, les gérants des stations service se sont en effet déclarés satisfaits, mais les distributeurs étaient, eux, mécontents, comme l'explique le préfet de Guyane, Eric Spitz, au micro de nos confrères de Guyane 1ère.

Préfet Guyane


Blocage en Guadeloupe et Martinique

La situation est en revanche toujours bloquée aux Antilles. En Martinique, les gérants réclament du temps pour étudier les arrêtés de méthode présentées samedi par le préfet. En attendant, les stations restent fermées. La grogne des automobilistes et des professionnels de la route monte dans le département, comme le montre ce tweet d'Alain Petit, de Martinique 1ère

En Guadeloupe, le président de l'intersyndicale des gérants est toujours très remonté contre le décret Lurel et les arrêtés de méthode. En revanche, pour tenter de calmer les tensions face au mécontentement des automobilistes, les gérants ont décidé de faire un geste : ce lundi matin, 13 stations services du département seront ouvertes au public de 8h à 12h.  
Les Outre-mer en continu
Accéder au live