Vive tension au Sénat entre Roch Wamytan et Pierre Frogier

accord de nouméa
Roch Wamytan
Roch Wamytan
"Provocation et surenchère" ce sont les mots de Pierre Frogier pour qualifier le discours de Roch Wamytan lors de la signature d'une convention au Sénat, à Paris. Ce dernier a une nouvelle fois évoqué son souhait de retirer 6720 électeurs du corps électoral calédonien. 
Nouvelle étape dans la visite de Roch Wamytan en métropole, la signature d’une convention avec le président du Sénat jeudi matin. Elle permettra, comme c’est déjà le cas avec l’Assemblée Nationale, de former les administrateurs du Congrès de Nouvelle-Calédonie.

Mais la petite cérémonie organisée pour l'occasion a permis à Roch Wamytan de rappeler sa position sur le corps électoral en Nouvelle-Calédonie. Selon le président du Congrès, 6720 électeurs devraient être radiés. Une déclaration, dans l'enceinte du Sénat, qui n'a évidemment pas plu au sénateur du Rassemblement-UMP Pierre Frogier.  

Le reportage de Sébastien letard, Radio Outre-mer 1ère:

Sebastien Letard / Wamytan et Frogier au sénat

 

La position de Matignon

Les tensions autour du corps électoral calédonien préoccupe le gouvernement. Après un entretien mercredi soir entre Roch Wamytan et Jean-Marc Ayrault, les services du Premier ministre ont tenu à souligner "l'importance de la transparence" dans cette affaire.  
 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live