publicité

Le CREFOM reçu à l'Elysée : François Hollande "a dit oui quasiment à tout"

Le président de la République François Hollande "a dit oui à quasiment tout" le programme du Conseil représentatif des Français d'outre-mer (Crefom), a annoncé son président Patrick Karam à l'issue d'un entretien mercredi.

Jean-Michel Martial, Patrick Karam, Daniel Dalin pour le Crefom, reçus par Victiron Lurel, François Hollande et Marc Vizy © elysee?fr
© elysee?fr Jean-Michel Martial, Patrick Karam, Daniel Dalin pour le Crefom, reçus par Victiron Lurel, François Hollande et Marc Vizy
  • la1ere.fr avec AFP
  • Publié le , mis à jour le

Une délégation du Crefom, né le 31 janvier dernier et qui se veut le "lobby" des 3,7 millions de concitoyens ultramarins dont un million habite l'Hexagone, a été reçue plus d'une heure à l'Elysée, accompagné par le ministre des Outre-mer Victorin Lurel.

"Parmi la trentaine de sujets abordés, il a dit oui quasiment à tout", a déclaré Patrick Karam à la presse, citant pêle-mêle les assurances sur le maintien de la défiscalisation sur le logement social, l'harmonisation des dates mémorielles sur l'esclavage, l'aide de l'État à des billets d'avion en cas de deuil, la lutte contre les discriminations (bancaires, logement, homophobie, etc.), des nominations à des postes qualifiés, la suppression du mot "race" de la Constitution.
 

"Nous le reverrons chaque année"

"Il nous écrira pour confirmer la prise en compte de nos demandes et il écrira à ses ministres pour leur demander de travailler concrètement sur chacune de nos préconisations et nous le reverrons chaque année pour faire le point", a affirmé  Patrick Karam.

Auparavant, une délégation du Crefom, qui compte déjà plus de 120 associations, une cinquantaine d'élus, des personnalités sportives et artistiques, sera conviée à un dîner à l'Elysée "avec Babette de Rozières aux fourneaux". La chef guadeloupéenne avait avancé l'idée d'un rendez-vous gastronomique des outre-mer qui devrait voir le jour. Le président de la République sera l'"hôte d'honneur" du futur "dîner annuel du Crefom", qui se tiendra pour la première fois le 20 novembre à l'occasion du congrès des maires. Enfin, le Crefom travaille aussi au projet d'une "fête des outre-mer" le premier week-end de septembre sur le modèle de la fête de l'Humanité.
Regardez la vidéo mise en ligne par le site internet de l'Elysée:

 

elysee crefom

Des lauriers pour Victorin Lurel

L'entrevue avec François Hollande a aussi été l'occasion pour Patrick Karam (UMP et ancien délégué interministériel à l'égalité des chances des Français d'outre-mer sous Nicolas Sarkozy), d'apporter un soutien marqué à son ami Victorin Lurel, qualifié de "ministre rêvé des outre-mer", "l'homme incontesté et incontestable par les partis politiques, les territoires et les citoyens".

Patrick Karam a demandé au président Hollande "de s'investir plus auprès de son ministre et de (le) soutenir personnellement (pour) ne pas le laisser (seul) à l'arbitrage face à Bercy", en référence aux derniers dossiers épineux (défiscalisation, conflits des carburants) où l'arbitrage a toutefois été finalement favorable.

Pour Victorin Lurel, fervent défenseur du Crefom, "le président a, par cette réception du Crefom, crédibilisé une démarche et marqué sa considération vis-à-vis des Français d'outre-mer". Le Crefom "a été écouté et entendu parce que les propositions sont raisonnables et marquées au coin du bon sens et répondant à de vieilles attentes des outre-mer", a-t-il estimé.

1 394 703 791

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play