Les candidatures les plus insolites des municipales

élections municipales
Saint Denis
Des clips  de campagne originaux, ou franchement décalés; des  situations inédites... à 10 jours du premier tour des élections, gros plan sur les candidatures les plus insolites.

Un candidat inéligible et condamné à de la prison ferme
Au premier plan des situations insolites, celle de Aberahama Fariki, maire de Tematangi en Polynésie. Ce dernier, en poste dans un atoll des Tuamotu, brigue un nouveau mandat. Problème: il vient d'être condamné ce mardi à 5 ans d'inéligibilité et 30 mois de prison ferme par le tribunal correctionnel de Papeete pour violences.
Sa condamnation ayant été prononcée après la validation des listes, sa candidature reste valable. Mais s'il devait l'emporter, les habitants devraient retourner aux urnes quelques semaines plus tard.

Candidat depuis sa cellule... il remporte les élections
Une situation qui n'est pas sans rappeler celle d'Emile Vernaudon, qui, en 2008, était candidat à sa propre succession à Mahina, (Tahiti).
Soupçonné d'abus de biens sociaux et de détournement de fonds, il a été placé en détention provisoire quatre mois avant l'élection. Ce qui ne l'a pas empêché de poursuivre sa campagne... et de remporter la mairie. A peine sorti de prison il a été condamné dans une autre affaire et a du céder son siège.


"I love you, le maire"
Remarqué aussi le clip de capagne d'Oscar Temaru, ancien président indépendantiste de la Polynésie et maire de Faa'a depuis 1983.  Un slogan: "I love you Tavana" soit "je t'aime, le maire", et une reprise (encore une!) plutôt réussie de clip de Happy de Pharell Williams, en tahitien évidement.



En Guyane, les listes se mélangent
Deux listes présentées pour les municipales en Guyane ont été examinées par le tribunal administratif de Cayenne. Motif: des colistiers se retrouvaient sur plusieurs listes... Ainsi on retrouvait Mickie Papayo sur la liste du socialiste Robert Vivies à Saint-Laurent du Maroni. Problème: son nom apparaissait également sur la liste UMP de Léon Bertrand candidat à sa propre succession dans la même commune. L'ex-ministre du Tourisme ayant été le premier à déposer sa liste, c'est la sienne qui a été validée.

Une situation identique a été relevée à Montsinery-Tonnegrande, où un candidat figurait sur deux listes concurrentes.

A la Réunion, des clips de campagnes à foison
La Réunion, et sa tradition des clips de campagne font le bonheur des amateurs de Lol. Et le tumblr MunicipLOL 2014 ne s'y est pas trompé.
La page qui recense tous les clips et affiches les plus risibles a mis La Réunion à l'honneur à plusieurs reprises.
 
Dernière prise: un remix de Get lucky des Daft Punk en soutien au candidat UMP de Saint-Denis René Paul Victoria. Attention, amateurs de justesse, ça peut faire mal.

rene paul victoria


Mais avant lui, et dans la même ville, c'était la candidate Margarette Robert-Mucy qui avait été repérée pour son clip  qui s'ouvre sur ces mots "Yeah man, yeah girl, Saint-Denis d'abord, en action". Appréciez :

Une dernière pour la route, la chanson de Jean Piot, alias  "docteur Piot", candidat à Saint-Louis, ...


A noter pour les amateurs de clips réunionnais, que nos confrères du Journal de l'île de la Réunion ont réalisé une compilation assez complète de ce qui s'y fait de plus kitsch.


Et vous qu'avez vous repéré de plus insolite pendant cette campagne? N'hésitez pas à réagir dans nos commentaires

Les Outre-mer en continu
Accéder au live