Municipales: Les réactions des partis politiques sur les scores Outre-mer

élections municipales
Jean-Christophe Lagarde, porte-parole de l'UDI
Jean-Christophe Lagarde, porte-parole de l'UDI ©BERTRAND GUAY / AFP
Un PS sanctionné, un Front national qui échoue à s'implanter et un bon positionnement de l'UDI: le premier tour des municipales fait réagir les politiques.
L'échec majeur du Parti socialiste ne semble pas, du moins en apparence, ébranler le parti. La défaite de la liste sur laquelle figure Victorin Lurel en Guadeloupe, l'échec du PS à la Réunion (un seul maire socialiste élu dès le premier tour)… pour David Lebon, secrétaire national du parti en charge des Outremers, tout est à relativiser.
 
"Il y a très peu de territoires où il y a des villes de gauche qui ont basculé à droite", nuance-t-il.
 

David lebon


 
 
 

 L'UMP épargne Victorin Lurel

Du coté de l'UMP c'est aussi un satisfecit général. A La Réunion, la droite s'est imposée d'emblée dans 8 des 24 communes de l'île. Le sénateur et maire sortant Michel Fontaine conserve son fief de Saint-Pierre, tout comme Lucette Michaux-Chevry à Basse-Terre (Guadeloupe) ou le Guyanais Léon Bertrand  qui remporte son 6e mandat à Saint Laurent du Maroni.
"De manière générale on voit que la droite réalise une percée", considère Samia Badat Karam, secrétaire nationale de l'UMP. "La détresse sociale était telle qu'ils ont fait confiance à la gauche, ils ont été déçus, c'est le retour de bâton", assure-t-elle.
 

samia badat


Elue sur la liste de Claude Goasguen dans le 16e arrondissement de Paris, mariée au président du tout nouveau Créfom Patrick Karam, Samia Badat-Karam refuse de charger la barque de Victorin Lurel, malgré son échec cuisant. "Victorin Lurel est un bon ministre de l'Outre-mer, assure-t-elle. Je ne pense pas qu'il faille lier les défaites en Guadeloupe à sa personnalité mais plutôt à la politique nationale menée par François Hollande".

 
 
L'UDI et l'UMP renvendiquent les mêmes victoires

 
Un sentiment pas du tout partagé par Jean-Christophe Lagarde. "Victorin Lurel est sans doute un ultramarin mais on ne peut pas dire que son action se ressente Outre-mer", a déclaré le porte-parole de l'UDI. Jean Christophe Lagarde se réjouit (lui aussi) de voir l'implantation de son parti "se construire et se renforcer"  Outre-mer.


En Nouvelle Calédonie, Sonia Lagarde est arrivé en tête du premier tour à Nouméa; Pascal Vittori est bien placé à Boulouparis et à la Réunion Jean-Louis Lagourgue à Sainte-Marie, Michel Fontaine à Saint-Pierre, Jean-Claude Lacouture à l’Etang-Salé l'ont déjà remporté. Des candidats qui figurent sur des listes d'union  dont les victoires sont tout autant revendiquées par l'UMP que l'UDI.

Jean-Christophe Lagarde, porte-parole de l'UDI