Contre les discriminations, les Français préferent les sanctions !

racisme
Discrimination
©diabetetype1.blogspot.com
Sensibiliser ou sanctionner ? Pour lutter contre les discriminations, les Français optent pour la sanction. Un sondage montre qu'ils sont majoritairement sceptiques sur les campagnes de sensibilisation et de formation. 
Interrogés sur diverses mesures de lutte contre les discriminations liées à l'origine, la nationalité, la couleur de peau ou la religion, les sondés préfèrent les actions qui mettent les auteurs en accusation. C’est ce qu’indique un sondage Harris Interactive pour le magazine Pote à Pote.

"Durcir les sanctions"

Ainsi, les sondés estiment qu'il serait "efficace" de durcir les sanctions à l'encontre (61%) des auteurs de discrimination et de permettre des actions collectives en justice contre eux (56%).
De même, la majorité (56%) considère "efficace" de réaliser des "testings" auprès des employeurs et des loueurs et de rendre les résultats publics.

Doutes sur l'efficacité des campagnes d'information

A l'inverse, ils sont 50% à juger "pas efficaces" les CV anonymes, et 51% à estimer "pas efficaces" les candidatures anonymes de logements sociaux.
Le scepticisme est encore plus grand quant aux bienfaits d'une campagne d'information nationale sur l'interdiction de discriminer (53% pas efficaces) et des formations obligatoires pour les employeurs (55% pas efficaces).

Le sondage a été réalisé en ligne du 23 au 25 avril auprès d'un échantillon représentatif de 1.445 personnes, constitué selon la méthode des quotas.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live