Surf : le Réunionnais Jérémy Florès a du vague à l'âme

surf
Jeremy Florès
©AFP
Après un mauvais début de saison, le surfeur de La Réunion s'interroge dans une interview accordé à L'Equipe. "Le surf m'a tout donné, mais il m'a aussi tout enlevé". Il évoque la possibilité de quitter le circuit professionnel !
Jérémy Florès est en plein doute et il ne le cache pas dans cette interview accordée au quotidien sportif L'Equipe (lien abonnés).
Alors qu'il n'est que 26ème sur le circuit mondial de surf après trois manches disputées cette saison, le Réunionnais de 26 ans explique : "C'est la première fois que mon début de saison est aussi laborieux (...)Je suis dans une nouvelle étape de ma vie, je n'ai jamais connu ça. Mon problème est d'abord psychologique".

Mettre sa carrière professionnel entre parenthèse ?

Sur le circuit professionnel depuis 2007, Jérémy Florès se plaint notamment de la solitude qu'il ressent sur les différentes étapes de la coupe du monde. Son père, très proche de lui, ne l'accompagne plus. Le champion s'interroge :"Il est peut-être temps que je refasse appel à lui et qu'on recommence à zéro".  Le Réunionnais envisage même de mettre sa carrière entre parenthèses pour revenir vivre à La Réunion :

"Le circuit pro est devenu une routine pour moi. Et il m'éloigne de ceux que j'aime, que ce soit amicalement, amoureusement, familialement. J'ai été loin de tout ça pendant longtemps. Le surf m'a tout donné mais il m'a aussi tout enlevé. C'est pour ça que je veux me rapprocher des gens que j'aime et qui comptent. Je me dis que je pourrais retourner sur mon île (La Réunion), fonder une famille, avoir des enfants".  



















En compétition à Rio

Jérémy Florès, comme le Tahitien Michel Bourez entre en compétition ce mercredi à Rio, au Brésil, pour la quatrième manche du circuit pro. A l'issue des trois premières manches, il est 26ème. Il a terminé la saison 2013 à la 18ème position, bien loin de son meilleur classement : 8ème mondial en 2007, l'année de ses grands débuts sur le circuit mondial de surf.