outre-mer
territoire

La France renforce la sécurité pour les vols vers les Etats-Unis, retards possibles

monde
Douane
©DR
La France a annoncé à son tour vendredi qu’elle allait renforcer, à la demande des autorités américaines, les mesures de sûreté aéroportuaire pour les vols à destination des Etats-Unis pendant la période estivale. La Guadeloupe, la Martinique et Tahiti sont concernés. 
« Ces mesures complémentaires seront déployées de façon à apporter le moins de désagrément possible aux passagers. Cependant, des retards sont possibles », indique la Direction générale de l’aviation civile (DGAC) dans un communiqué. « Pour des raisons de confidentialité, nous ne pouvons pas dévoiler ces mesures complémentaires », a déclaré à l’AFP le porte-parole de la DGAC.
 

Appel à la vigilance

Les Etats-Unis ont lancé mercredi un appel à la vigilance dans les aéroports européens et proche-orientaux desservant leur territoire, car ils craignent que des terroristes n’utilisent des bombes ultrasophistiquées. Ils n’ont pas spécifié la nature exacte, la localisation ou l’imminence du nouveau péril, mais cette mise en garde intervient dans un contexte de regain de tension au Proche-Orient, en particulier en Syrie et en Irak menacé d’éclatement par l’offensive des jihadistes sunnites de l’Etat islamique (EI). La Grande-Bretagne a été la première jeudi à annoncer le renforcement de son dispositif de sûreté aéroportuaire, suivie de la Belgique.
 

Guadeloupe, Martinique et Tahiti concernés

La DGAC recommande aux passagers aériens à destination des Etats-Unis « de prendre les dispositions nécessaires pour se rendre à l’aéroport suffisamment à l’avance pour éviter désagréments et difficultés lors de l’embarquement ».
 
Au total, 43 vols quotidiens sont opérés par jour à destination des Etats-Unis depuis sept aéroports français (Paris-Roissy, Paris-Orly, Nice, Marseille, Martinique, Guadeloupe et Tahiti), a indiqué la DGAC. De son côté, Aéroports de Paris (ADP), gestionnaire des plateformes parisiennes, précise que 47 vols partent chaque jour de Paris-Roissy vers les Etats-Unis pour la seule saison d’été 2014.