outre-mer
territoire

George Pau-Langevin : "je suis plus à l'aise"

george pau-langevin
George Pau Langevin
George Pau-Langevin, à la sortie du conseil des ministres, mercredi 27 août ©Leia Santacroce/Outre-mer1ere
Après le remaniement gouvernemental, la ministre des Outre-mer explique se sentir confortée dans ses fonctions et prête à mettre en œuvre la feuille de route fixée par Matignon et l'Elysée. 
"Je n'étais pas totalement inquiète... Mais on ne sait jamais". George Pau-Langevin affirme qu'elle a vécu avec une certaine sérénité les deux jours d'incertitudes liées à la démission du gouvernement Valls. Mardi après-midi, elle a eu le Premier ministre au téléphone qui lui a confirmé qu'elle conserverait bien son ministère. 

La feuille de route est prête

Maintenant que la page du remaniement est tournée, la ministre des Outre-mer explique être prête à appliquer la feuille de route fixée avec Matignon et l'Elysée. "Le président et le Premier ministre m'ont renouvelé leur confiance. La feuille de route, fixée en juillet avec Manuel Valls, a été entièrement confirmée par François Hollande lors de son voyage à La Réunion et Mayotte", assure la ministre.

"Les arbitrages budgétaires nous sont favorables, l'arbitrage de Bruxelles sur le dossier de l'octroi de mer l'est également, nous allons maintenant décliner concrètement pour l'Outre-mer le pacte de responsabilité".

Ecoutez George Pau-Langevin (propos recueillis par Martin Baumer, de Radio Outre-mer 1ère)

GPL / Pacte de responsabilité

 

Un plan logement et le Comité des signataires

Dans les semaines qui viennent, après un déplacement en Martinique le week-end prochain avec Ségolène Royal pour discuter de la transition énergétique, plusieurs dossiers sont au programme : le projet de budget 2015 ainsi qu'un "vrai plan logement" qui va être annoncé pour tenter de relancer la construction, en panne dans les Outre-mer comme dans l'hexagone. Autre dossier important, le prochain Comité des signataires de Nouvelle-Calédonie, en octobre à Paris. Ecoutez George Pau-Langevin (propos recueillis par Martin Baumer, de Radio Outre-mer 1ère)

GPL / Comité des signataires


Une ministre "à l'aise"

"Je suis plus à l'aise qu'au mois d'avril", confie encore la ministre des Outre-mer, désormais au fait des dossiers ultramarins. Au cours de ses six premiers mois rue Oudinot elle a pu rencontrer l'ensemble des élus ultramarins et des acteurs économiques et sociaux, prendre ses marques. 

A son arrivée rue Oudinot, George Pau-Langevin avait pris le parti de se placer dans la droite ligne de l'action de son prédécesseur, Victorin Lurel, expliquant qu'elle lui devait sa nomination et qu'elle resterait à l'écoute scrupuleuse de tous ses conseils.
Lorsqu'on lui demande si elle tente désormais d'imposer son style, de "s'émanciper", George Pau-Langevin s'en amuse, rigole...Sans vraiment répondre à la question. 
Publicité