Suspicion de cas d'Ebola : dans l'attente des résultats, Pau-Langevin rassure

virus ebola
George Pau-Langevin au MEDETOM
George Pau-Langevin ©LS
La pharmacienne de retour de Guinée, hospitalisée depuis vendredi soir au CHU de Saint-Denis de La Réunion, à la suite d'une suspicion de virus Ebola se porte bien, selon la préfecture. Les résultats des tests effectués à Lyon ne sont toujours pas connus. La ministre des Outre-mer veut rassurer. 
Les résultats des tests sont toujours en attente. Le ministère de la Santé n’a rien laissé filtrer sur les résultats attendus hier des prélèvements pratiqués sur la patiente hospitalisée à La Réunion. Cette pharmacienne revenue de Guinée pourrait avoir été contaminé par le virus Ebola. "Mais on communiquera immédiatement si un cas est avéré" dit-on du côté du ministère de la santé.  
Les résultats des tests ne seraient pas tous concordants. Quoiqu’il en soit la ministre des Outre-mer, interrogée lundi soir, se veut rassurante. George Pau-Langevin est au micro de Sébastien Letard d'Outremer 1ère. 


L'état de la pharmacienne hospitalisée au CHU Félix Guyon de Bellepierre à Saint-Denis "ne suscite pas d'inquiètude", précise la préfecture de La Réunion dans un communiqué diffusé dans la nuit de lundi à mardi. A la suite de son hospitalisation pour une suspicion de virus Ebola, la pharmacienne de retour de Guinée a subi une série d'examens. Des prélévements ont été envoyés à Lyon où se trouve le seul laboratoire de France, en capacité de pratiquer ce genre d'examen. Il s'agit du laboratoire Jean Mérieux P4 de l'INSERM.