Election du sportif de l'année 2014 : Hirachidine Saindou, le guerrier de Mayotte

sportif ultramarin
Hirachidine Saindou
Hirachidine Saindou pose avec sa ceinture de champion du monde de kickboxing à Mayotte. ©Said Hachim Shime
Comme chaque jour jusqu'au 23 janvier, la1ere.fr vous propose le portrait d'un des quinze candidats sélectionnés pour décrocher le trophée du meilleur sportif ultramarin 2014. Aujourd'hui, le Mahorais Hirachidine Saindou champion du monde de kickboxing. 
A 31 ans, Hirachidine Saindou a apporté à Mayotte le premier titre de champion du monde de son histoire en kickboxing, et plus généralement en  sport de combat. Le Mahorais a remporté la couronne mondiale chez les moins de 67 kg, en battant le Croate Marinko Maticic à Pau en France. Déjà champion d'Europe de full contact et champion de France de boxe française, Hirachidine Saindou est originaire de Sada (Ouest de Mayotte), et licencié à la Section paloise.

Pour lui, ce titre mondial est une consécration, comme il le confiait à La 1ère après son sacre. "C'est le titre ultime en quelque sorte, et c'est un titre mondial. Autant être champion de France c'est bien, autant être champion du monde c'est obtenir une ceinture. Ce n'est pas comme remporter une coupe. C'est le rendez-vous de ma vie", disait-il. 
Hirachidine Saindou
Hirachidine Saindou lors de son titre de champion du monde le 22 février 2014 à Pau. ©La 1ère
Hirachidine Saindou a placé l'art martial au centre de sa vie depuis son arrivée dans l'Hexagone. "J'ai commencé la boxe française lors de mon arrivée à Toulouse. Puis quand je suis allé vivre à Tarbes, j'ai débuté plusieurs autres disciplines de combat et cela m'a permis de devenir champion d'Europe de full-contact en 2009." ​Le Mahorais estime d'ailleurs le kickboxing a un fort potentiel de développement à Mayotte, comme il le raconte à La 1ère.
 

Hirachidine Saindou au micro de La 1ère : "Développer la boxe à Mayotte"

Hirachidine Saindou, qui cultive un lien fort avec Mayotte, avait chaleureusement remercié ses fans lors de son retour triomphal"Merci pour votre accueil et votre soutien, cette victoire est la vôtre." Un défilé avait même été organisé dans les rues de Labattoir, puis à Mamoudzou. 

Mais après ce titre de champion du monde, Hirachidine Saindou n'est pas rassasié et nourrit encore de grandes ambitions. Son prochain objectif : obtenir un titre en K-1, un art martial réunissant karaté, kung-fu, taekwondo et kickboxing.

Votez pour élire le champion des champions

Vous avez jusqu'au 23 janvier 2015 pour élire le meilleur sportif ultramarin de 2014. Pour voter, c'est par ici.