"Les musulmans ont droit à la protection de leurs lieux de culte", Valls répond au sénateur mahorais Mohamed Soilihi

société
Le sénateur mahorais (PS) Thani Mohamed Soilihi
Le sénateur mahorais (PS) Thani Mohamed Soilihi. ©Sénat
 "Tous les concitoyens musulmans ont droit à la même protection de leurs lieux de culte", a déclaré le premier ministre, Manuel Valls, lors des questions au gouvernement au Sénat jeudi après-midi. Il répondait à une question du sénateur mahorais Thani Mohamed Soilihi.
"Quelles sont et quelles seront les mesures prises pour lutter contre le terrorisme protéiforme et assurer la protection de la population ?" C’est la question posée au Sénat jeudi après-midi par le sénateur mahorais Thani Mohamed Soilihi (PS), une semaine après les attentats qui ont frappé la France. (Ecoutez sa question ci-dessous.)


Le premier ministre, Manuel Valls, a tenu à lui répondre en personne : "Je vous le dis à vous tout particulièrement parce que vous représentez Mayotte, ce territoire de la République qui a voulu adhérer pleinement à La République, où il y a une immense majorité de concitoyens de confession ou de culture musulmane. Je veux assurer à l’ensemble de nos compatriotes qu’ils ont droit à la même protection de leurs lieux de culte."

Et de conclure : "Personne n’a à avoir peur. Personne ne peut avoir honte en France. Et si nous voulons apporter la plus forte et la plus belle des réponses, c’est en restant unis autour de nos valeurs et autour de la République" (écoutez sa réponse ci-dessous).



Les Outre-mer en continu
Accéder au live