"Il n'y a pas que Les Enfoirés !" clament les Rastas du Cœur

culture
Rastas du Coeur
Les Rastas du Coeur seront en concert à Querqueville, samedi 31 janvier. ©Mardjenal (Instagram) & Tiwony (Scaro Levi Photography)
Les artistes Tiwony, guadeloupéen-camerounais, et Mardjenal, originaire de La Réunion, se produiront samedi à Querqueville (Normandie). Ils participent à un concert caritatif avec le collectif des Rastas du Cœur. En guise de ticket d’entrée : 5 kg de denrées alimentaires à apporter.
Les Rastas du Cœur débarquent à Querqueville, en Basse-Normandie. Samedi 31 janvier au soir, le collectif organise un grand concert caritatif dans cette petite ville côtière de 5000 âmes. Parmi les artistes : le Guadeloupéen-Camerounais Tiwony ou le jeune Mardjenal, originaire de La Réunion. D’autres artistes antillais seront également de la partie, à l’image du Martiniquais FDY Phenomen.

Tarif : 5 kg de denrées alimentaires

Pour assister au concert, pas besoin de ticket. Chaque spectateur devra apporter 5 kg de denrées alimentaires non périssables. Elles seront ensuite distribuées à des associations locales qui collectent de la nourriture. "J’aime cet esprit, explique Mardjenal, on joue à titre bénévole, c’est très solidaire !". "C’est quelque chose qui me tient à cœur, ajoute Tiwony. Ça rejoint les messages que je fais passer dans mes chansons. En plus, l’ambiance est très chaleureuse : y'a des enfants, des parents, tout le monde est là !"

La Mayenne : berceau des Rastas du Cœur

Le concept des "Rastas du Cœur" est né en 2011, à l’initiative de Taleb Abdourahman, passionné de musique reggae. Originaire de Djibouti, c’est en Mayenne qu’il réside, dans la petite commune de La Chapelle-au-Riboul (500 habitants). Révolté par ces mères de famille qui "coupent 1 litre de lait avec de l’eau pour tenir la semaine" et tous ceux qui "s’endorment le soir le ventre vide", ce jeune quadra a quitté son emploi dans un grand groupe industriel pour se consacrer pleinement à ce projet.

Voir ci-dessous le clip réalisé par le groupe Positiv Young Lion en soutien aux "Rastas du Cœur" :

"Il n'y a pas que Les Enfoirés !"

"Depuis trois ans, on a organisé une centaine de concerts, ​explique Taleb. On se déplace de ville en ville et on fait appel à des artistes qui acceptent de jouer bénévolement. Nos 
Affiche Rastas du Coeur à Querqueville
Affiche du concert à Querqueville ©Rastas du Coeur
frères des Antilles ou de La Réunion sont nombreux à venir sur scène !". D’après ses calculs, 600 000 repas auraient pu être distribués grâce aux denrées collectées. Autre point positif : ces soirées contribuent à améliorer l’image du milieu reggae. "Certaines mamies sont étonnées de voir que nos dreads ne sentent pas mauvais", raconte-t-il en rigolant. "Beaucoup s’imaginent qu’on passe notre vie à fumer de l’herbe, ​renchérit l'artiste Tiwony. C’est complètement faux, la preuve ! On se mobilise et petit à petit, les gens prennent conscience qu’il n’y a pas que Les Enfoirés pour aider Les restos du cœur !". 

Si le concept s’exporte à l’étranger, les Rastas du Cœur n’ont pas encore sévi en Outre-mer. Taleb Abdourahman compte bien y remédier. Il a prévu d’organiser plusieurs concerts à La Réunion et aux Antilles dans le courant de l’année 2015. 

 

Pour faire venir les Rastas du Cœur dans votre ville
Vous pouvez écrire à l’adresse chap-asso@hotmail.fr, contacter le 06.86.94.34.33 ou vous rendre sur la page facebook de l’association Chap’Asso.
Prochaine date de concert : le 28 février à Saint-Laurent de Neste.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live