Guyane : "un pont qui ne sert à rien" - Le reportage de France 3

société
Pont Oyapock
©guyane 1ère
L'histoire peu banale du pont fantôme franco-brésilien connaît un nouvel épisode : des journalistes de France 3 ont réalisé un reportage sur ce pont construit sur le fleuve Oyapock. Achevé il y a 4 ans pour la somme de 50 millions d'euros, ce pont "ne sert à rien", soulignent nos confrères. 
Comme le constate régulièrement Guyane 1ère et comme  l'écrivait déjà la1ere.fr en septembre 2014, le pont entre la Guyane et le Brésil est certes construit depuis plusieurs années, mais il ne sert pour l'instant à rien, ou presque. C'est également le constat que viennent de faire des journalistes de France 3, lors d'un reportage à Saint-Georges, ville-frontière de Guyane, où ce pont est construit.


Achevé en 2011

Initié en 1997 par Jacques Chirac, alors président de la République, et son homologue brésilien Fernando Henrique Cardoso, cet ouvrage de 400 mètres de long a mis des années à voir le jour. Sa construction n'a commencé qu'en 2008 et s'est achevée en 2011.
Les travaux, confiés à une entreprise brésilienne, ont coûté 50 millions d'euros.

Et jamais inauguré

Pourtant, le pont n'a jamais été inauguré et n'est toujours pas en service. Une situation ubuesque et kafkaïenne, comme l'écrivait Slate.fr il y a quelques mois. L'une des raisons était expliquée en juillet 2014 par Guyane 1ère : coté brésilien, la route censée relier le pont au reste du Brésil est tout simplement impraticable.

Regardez le reportage de France 3 

##fr3r_https_disabled##