Archives d'Outre-mer – 21 février 1965 : assassinat de Malcolm X

monde
malcolm X
Malcolm X lors de l'une de ses interventions au début des années soixante. ©DR
Les week-ends, La1ere.fr vous propose un voyage dans le temps et l’histoire avec les archives de l'Institut national de l'audiovisuel (Ina). Il y a cinquante ans, le dirigeant afro-américain radical Malcolm X était assassiné à New York. 
Le 21 février 1965, le dirigeant afro-américain Malcolm X, figure charismatique du radicalisme afro-américain, est assassiné à Harlem, New York, à l’âge de 39 ans. Trois membres de la Nation of Islam (NOI), organisation que Malcolm X a quittée l’année précédente, seront reconnus coupables du meurtre, mais l’on ne saura jamais qui a réellement commandité l’assassinat.
 
Né Malcolm Little en mai 1925, le futur leader passe son enfance et une adolescence tourmentée dans le Michigan, ballotée entre plusieurs maisons d’accueil après la mort de son père et l’internement psychiatrique de sa mère. Après des années de petits boulots et de délinquance, le jeune Malcolm se retrouve en prison à l’âge de vingt ans. Autodidacte, il se convertit à l’islam durant son incarcération.
 

Séparatisme noir

A sa sortie en août 1952, il prend le nom de Malcolm X et rejoint à Chicago la Nation of Islam, dont il devient l’un des leaders emblématiques. A l’époque, il prône le séparatisme noir et l’autodéfense armée face aux agressions racistes, et fustige l’idéologie non violente de Martin Luther King Jr. En 1964, il se démarque de la perspective racialiste de la NOI et fonde son propre mouvement, l’Organisation de l'unité afro-américaine. Mais il n’aura pas le temps de développer pleinement ses nouvelles théories.
 

REGARDEZ un extrait de « Meurtre à New York : Malcolm X et la naissance de l'afro-américanisme » (Canal France International et RFO, octobre 2008)

Source : Ina. Il est possible de télécharger l’intégralité du documentaire sur le site de l’Ina (payant).

BONUS : Malcolm X à Paris (Office national de radiodiffusion télévision française, novembre 1964)

Source : Ina 

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live