outre-mer
territoire

Huguette Bello, député de La Réunion s’inquiète du sort des employés de la Banque de la Réunion

politique
Grève Banque de la Réunion
©Réunion 1ère
La Banque de La Réunion va passer sous le contrôle en 2016 de la Caisse d’épargne Provence-Alpes-Corse. Pour Huguette Bello, c’est un motif d’inquiétude. La députée de La Réunion est intervenue ce mercredi à l’Assemblée nationale.
Toujours très élégante, Huguette Bello a fait entendre sa voix lors des questions au gouvernement à l’Assemblée nationale. La députée de la Réunion s’inquiète des conséquences de la fusion absorption de la banque de la Réunion qui doit être effective en 2016.
 

Une banque fondée en 1853

"Cette banque a été fondée en 1853, précise Huguette Bello, elle est étroitement liée à l’économie de l’île, précise-t-elle. Elle emploie 470 personnes". Le groupe Banque populaire a décidé de céder la Banque de La Réunion à la Caisse d’épargne Provence-Alpes-Corse. Huguette Bello se demande s’il n’y aura pas une réduction des effectifs et si les tarifs bancaires ne vont pas augmenter. C’est pourquoi la députée demande un avis du conseil de la concurrence. Regardez cette vidéo enregistrée à l’Assemblée nationale :
 


Michel Sapin se veut rassurant

Michel Sapin, le ministre des Finances et des Comptes s’est voulu rassurant. Il estime que cette fusion absorption s’inscrit "dans une reconfiguration générale du paysage bancaire" pour plus de sécurité. Les impacts seront bénéfiques et vont répondre "aux besoins locaux" et permettront une amélioration de  "la qualité des services" tout en préservant l’emploi local. 
Publicité