publicité

François Hollande en tournée dans les Caraïbes, avec un passage en Guadeloupe et en Martinique

François Hollande entame, vendredi, une tournée historique de cinq jours dans les Caraïbes. Le chef de l’Etat ira des Antilles françaises à Cuba, où il sera le premier chef d'Etat occidental à se rendre depuis le réchauffement entre la Havane et Washington. Il achèvera son périple à Haïti.

François Hollande en meeting en Martinique lors de la campagne présidentielle de 2012. © FRED DUFOUR / AFP
© FRED DUFOUR / AFP François Hollande en meeting en Martinique lors de la campagne présidentielle de 2012.
  • la1ère.fr (avec AFP)
  • Publié le
Saint-Barthélémy et Saint-Martin vendredi, Martinique et Guadeloupe samedi et dimanche, Cuba dimanche soir et lundi, Haïti mardi : ce sera l'un des déplacements les plus longs des trois premières années du quinquennat de François Hollande. Le point d'orgue sera Cuba, où il sera le premier président français à effectuer une visite officielle.

Cuba, une première diplomatique

Cette première diplomatique intervient dans la foulée du dégel entre La Havane et les Etats-Unis, initié le 17 décembre 2014 et scellé le 11 avril à Panama par une poignée de main historique entre Raul Castro et Barack Obama.

Pour Paris, il s'agit aussi et surtout de placer ses pions alors que ce rapprochement ouvre la voie à une levée de l'embargo américain frappant depuis 1962 l'île communiste. Un des grands enjeux de la visite sera aussi la question de la renégociation de la dette cubaine, qui s'élève à plus de 15 milliards de dollars.

Haïti, autre point fort du voyage

Autre point fort du voyage : Haïti où François Hollande effectuera la première visite officielle d'un président français depuis l'indépendance en 1804. Cette ancienne colonie, est aujourd'hui le seul pays francophone indépendant des Caraïbes. Son prédécesseur, Nicolas Sarkozy, avait passé quelques heures sur l'île, juste après le terrible séisme de 2010.

Journée de l'esclavage en Guadeloupe, sommet climat en Martinique

En terres françaises, le chef de l'Etat aura deux rendez-vous importants : l'un mémoriel sur l'esclavage en Guadeloupe, l'autre environnemental sur le climat en Martinique où sont attendus une trentaine de délégations d'îles de la Caraïbe et d'organisations internationales.

© Ministère de l'outre-mer
© Ministère de l'outre-mer

Le 10 mai, journée nationale des mémoires de la traite, de l'esclavage et de leurs abolitions, François Hollande inaugurera à Pointe-à-Pitre le Mémorial ACTe, "plus grand centre mondial sur l'esclavage", en présence notamment des chefs d'État d'Haïti, du Sénégal (Macky Sall), du Mali (Ibrahim Boubacar Keïta) et du Bénin (Thomas Boni Yayi).

La veille à Fort-de-France, il aura tenu un sommet régional "Caraïbe Climat 2015" en amont de la COP 21 de décembre à Paris.

Presque tous les Outre-mer visités par Hollande

A Saint-Martin et Saint-Barthélémy, François Hollande sera attendu sur des revendications locales. Avec cette longue tournée, le chef de l'Etat aura pratiquement tenu sa promesse de se rendre dans tous les Outre-mer habités durant son quinquennat: il ne lui restera plus que la Polynésie française et Wallis et Futuna à visiter. Les territoires d'outre-mer avaient massivement voté Hollande en 2012.

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play