L'invasion des algues sargasses aux Antilles et en Guyane [7 en Outre-mer]

environnement
Sargasses
Les algues sargasses pourrissent et dégagent de fortes odeurs ©Martinique 1ere
Des étendues brunes qui s’amoncellent sur le littoral. Une odeur désagréable d’œuf pourri. Les algues sargasses sont de retour sur les côtes des antilles et de Guyane. Quels dangers? Comment lutter contre ce fléau? C’est le thème de "7 en Outre-mer" ce samedi à 12h30 sur France Ô.
Chez les habitants du littoral, l’inquiétude est réelle. Les sargasses produisent de l’hydrogène sulfuré quand elles se décomposent. Un gaz potentiellement mortel, en cas de forte concentration. A ce jour, aux Antilles et en Guyane, elles ont provoqué des malaises, sans grande gravité. L’Agence Régionale de Santé de Guadeloupe parle d’irritations des yeux et des voies respiratoires, de nausées, de vomissements et de maux de tête.

Menaces pour la faune et la flore

Les sargasses sont destructrices pour les animaux et la flore marine à proximité des côtes. A cause d’elles, la qualité des eaux est altérée, ce qui entraîne la mort de nombreux poissons. Les algues forment aussi un écran à la surface de l’océan qui empêche la lumière de passer. Conséquence : les coraux sont menacés.

A l’origine du phénomène

Les scientifiques ont découvert que ces sargasses, qui viennent polluer les Antilles et la Guyane, se développaient au large du Brésil. La déforestation en Amazonie serait notamment à l’origine de leur prolifération.
Dans le reportage ci-dessous, Sophie Lonete revient sur la formation de ces immenses radeaux d’algues.

Intervenants : Franck Mazeas, responsable unité biodiversité marine DEAL Guadeloupe, Stéphane Cattoni, médecin généraliste, et Philippe Godoc, directeur de l’Aquarium de Guadeloupe

Plan d’action

Pour lutter contre l’invasion des sargasses aux Antilles, le ministère de l’Ecologie a annoncé un plan d’action. Il veut encourager leur valorisation : ces algues peuvent servir d’engrais ou être transformées en bio plastique. Une enveloppe de 2,3 millions d’euros a été débloquée.

Elyas AKHOUN reçoit Thierry THIBAUT, chercheur à l’Institut Méditerranéen d’Océanologie, Ary CHALUS, député de Guadeloupe  et Fabrice BOISSIER, directeur général de l’ADEME dans 7 en Outre-mer, samedi 16 mai à 12h30 sur France Ô

L'invasion des algues sargasses [7 en Outre-mer]
L'équipe de 7 en Outre-mer vous donne rendez-vous samedi 16 mai, à 12h30, sur France Ô ©NN