outre-mer
territoire

Le Comité exceptionnel des signataires a débuté à Paris

comité des signataires
Ouverture comité des signataires
©Laura Philippon
Le Comité des signataires a débuté à 9h, heure de Paris. C'est le Premier ministre Manuel Valls qui a ouvert la séance. Les discussions vont durer plusieurs heures.
Le rituel des Comités des signataires à l'hôtel Matignon, à Paris, est désormais bien rôdé. C'est dans la salle de la chapelle, comme en octobre dernier, que Manuel Valls a ouvert la réunion qui devrait durer plusieurs heures. En préambule aux discussions sur la question épineuse du corps électoral, un hommage a été rendu à Nidoish Naisseline, figure historique du LKS et des Foulards rouges, décédé mercredi dernier.
Comité des signataires Manuel Valls et George Pau-Langevin
©Laura Philippon
Comité des signataires - les non indépendantistes
©Laura Philippon
Comite des signataires - les indépendantistes
©Laura Philippon


Le discours de Manuel Valls

Le Premier ministre a ensuite prononcé un discours de quelques minutes, donnant le ton des discussions. "Le gouvernement, puisqu'il faut se parler franchement et honnêtement, n'est pas dupe des effets collatéraux de certaines rivalités politiques", a-t-il lancé aux différents représentants politiques calédoniens présents. Voici l'intégralité de son discours: 


Le bal des arrivées

Quelques minutes avant le début du Comité, les participants sont arrivés les uns après les autres, plutôt détendus. Manuel Valls et la ministre des Outre-mer George Pau-Langevin, ont ensuite fait leur entrée. 




 


Et maintenant, les discussions

C'est maintenant à huis clos que se déroulent les discussions qui promettent d'être longues. Pour l'anecdote, quelques minutes après le début de la séance, deux climatiseurs d'appoint ont été amenés à l'intérieur de la salle de la Chapelle. La journée sera exceptionnellement chaude à Paris : le thermomètre devrait dépasser les 30 degrés. 

Bonus : les images avant le début du comité


 

Publicité