Le premier syndicat des contrôleurs aériens lève son appel à la grève

transport aérien
4 millions de passagers utilisent l'avion chaque année depuis ou vers l'Outre-mer
Tour de contrôle en liaison avec un avion sur la piste. (4 millions de passagers utilisent l'avion chaque année, depuis ou vers l'Outre-mer) ©AFP
Le mouvement devait débuter demain, jeudi 2 juillet. Le principal syndicat des contrôleurs aériens, le SNCTA, a finalement décidé de lever son préavis de grève après une "ultime séance de négociations" ce mercredi 1er juillet. Le trafic aérien devrait être normal en métropole et Outre-mer.
Le premier syndicat des contrôleurs aériens, le SNCTA (49,8%), a annoncé mercredi sur son site internet avoir levé son préavis de grève pour jeudi et vendredi, à la suite d'une "ultime séance de négociations" ayant porté ses fruits.

Le trafic aérien ne devrait donc pas être perturbé jeudi et vendredi en métropole et Outre-mer.

Levée du préavis de grève

L'information a été confirmée à l'AFP par la Direction générale de l'aviation civile (DGAC). "Suite à une ultime séance de négociation, le SNCTA, syndicat national des contrôleurs du trafic aérien, majoritaire dans la profession, lève son préavis de grève du 2 au 3 juillet", a écrit le syndicat sur son site. L'appel à la grève avait également été lancé par FO, non représentatif.

syndicat aérien
©SITE SNCTA

En avril dernier, la grève de deux jours menée en avril avait conduit à l'annulation de plus de 1 300 vols et coûté 20 millions d'euros au transport aérien français, selon la Fédération de l'aviation marchande.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live